Randonnées pédestres

110. Le Lac Noir – Hubel Rippa

  • Durée: 1h45
  • Longueur: 5.8 km
  • Dénivelé: 150 m
  • Région: La Singine
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le grand parking de la Gypsera au Lac Noir.
  2. Ce parcours est balisé, donc facile à suivre.
  3. Partez sur la rive ouest du lac (suivre le balisage).
  4. Vous arrivez à une petite chapelle à Schwarzsee-Bad (poste 1).
  5. Passez devant le restaurant des Bains.
  6. ~500 m après le restaurant, montez à droite vers la cascade (poste 2).
  7. Redescendez par le même chemin jusqu'au carrefour du pt 1060, puis montez à droite.
  8. Au 1er carrefour, allez encore à droite, direction Breccaschlund. Le chemin de gauche se dirige vers le bord du lac.
  9. Au 2ème carrefour, obliquez à gauche vers Hubel Rippa (buvette d'alpage, poste 3).
  10. Un sentier herbeux descend à droite du chalet. Vous traversez deux petits torrents.
  11. Le poste 4 se trouve sur la passerelle qui enjambe le 2ème.
  12. Suivez ce sentier qui descend à droite du torrent et qui rejoint le chemin du tour du lac à Staldenloch (pt 1051).
  13. Rentrez à la Gypsera sur ce beau chemin à l'est du lac.

Remarque

Si vous avez le pied montagnard, n'hésitez pas à allonger le circuit de 45 minutes, en passant à Wälschi Rippa (pt 1198) puis à Unter Bödeli (pt 1239, buvette d'alpage). Vous regagnerez la Gypsera par un très bon chemin à l'est du lac. Si vous choisissez cette variante, vous ne passerez pas à Hubel Rippa.

La région

Communes et fusions

Planfayon

1918 habitants le 31.12.08

Rivières

La Singine

Plusieurs ruisseaux alimentent le Lac Noir. Son émissaire s’appelle la Singine chaude. Elle rejoint la Singine froide, qui vient du versant est du Kaiseregg, à Zollhaus. La Singine fait limite entre les cantons de Berne et Fribourg. Le village bernois de Albigen fait exception : il est situé à l’ouest de la Singine. La Singine passe près de Planfayon, au pied de Heitenried et à Flamatt. Elle se jette dans la Sarine à Laupen.

Le Rufenenbach descend du Schweinsberg (Schwyberg). Il se jette dans la Singine au sud de Planfayon.

Le Tütschbach vient aussi du Schweinsberg (Schwyberg). Il va grossir la Singine à l’est de Zumholz.

La nouvelle Gypsera au Lac-Noir

Le nouveau restaurant de La Gypsera a ouvert ses portes à la fin décembre 2006. L'ancienne bâtisse avait été détruite par le feu le 16 novembre 2003. 170 personnes pourront s'asseoir à la terrasse du nouvel établissement. A l'intérieur, de grandes baies vitrées offrent une vue imprenable sur le lac et les pistes de ski. Le café et la salle à manger disposent chacun de 50 places, alors que le restaurant self service peut accueillir 100 personnes. Les bureaux d'architectes Mäder & Linder à Zumholz et Beat Baeriswil à Alterswil sont les auteurs de cette réalisation qui a coûté environ 4 millions de francs.

Le nouveau télésiège du Kaiseregg

Le nouveau télésiège à quatre places du Kaiseregg a été inauguré en décembre 2011. Il remplace les deux anciens téléskis. Le projet devisé à 6,7 millions de francs a été réalisé en 75 jours. Le canton prend à sa charge 3,3 millions de francs. Les communes de la Singine paient plus du quart de la dépense. Les quatre piliers de l’économie fribourgeoise (Groupe E, Banque cantonale, ECAB et TPF) participent pour un montant global d’un demi-million. Le dernier million a été trouvé auprès des actionnaires. Le débit s’élève à 1500 personnes par heure. Situé à 1750 m d’altitude, le sommet du télésiège est atteint en 4 minutes et 40 secondes.

Le nouveau pont de Zollhaus

Le nouveu pont de Zollhaus sur la route du Lac-Noir a été inauguré en octobre 99. Il a coûté 1,25 million de francs. La combinaison entre le bois et le béton est novatrice. Le béton a été choisi pour garantir la longévité de l’ouvrage et le bois parce qu’il s’agit d’un matériau essentiel dans l’économie de la région. D’une longueur de 25 m et large de 12 m, il a nécessité 200 mètres cubes de béton et 44 tonnes d’acier pour les armatures. Les arcs en bois ont été fabriqués avec du mélèze (15 mètres cubes) provenant des forêts du canton.

Découvertes archéologiques

Lac-Noir, Epoque de Hallstatt (de -800 à -500)

Au Lac-Noir, sur la Seeweide, une grande nécropole non encore explorée pourrait être en rapport avec l’exploitation du sel.

L'usine de rabotage Holz Zollhaus reçoit le prix Coop Natura 2006

Leader suisse sur le marché de la fourniture en bois pour les "do it yourself", l'entreprise de Zollhaus a décroché le Prix Coop Natura 2006. Elle fournit également les détaillants Migros, Jumbo, Obi et Landi. Holz Zollhaus a fait passer son chiffre d'affaires de 10 à 15 millions de francs en deux ans. Un agrandissement de l'usine est prévu pour ces prochaines années. Fondée en 1894, l'entreprise a d'abord été une simple scierie. En 1975, elle devient usine de rabotage et se spécialise dans la listerie. Aujourd'hui, la gamme des produits (listes, baguettes, portes-fenêtres, escaliers) compte plus de mille articles. La maison emploie 37 personnes à temps plein. Une centrale énergétique, qui transformera en gaz puis en électricité les restes de bois, devrait voir le jour en 2008. Elle produira 4 500 000 KW d'électricité par an.

L’entreprise Extramet à Planfayon

L’entreprise Extramet, à Planfayon, a été fondée en 1980. En 2004, elle emploie 140 personnes. Sa spécialité : la confection de barres et de tubes en métal dur. Obtenus à partir d’un mélange de tungstène et de cobalt, ces produits sont principalement destinés à la confection d’outillage (fraiseuses, perceuses) destiné aussi bien à l’industrie automobile qu’à la médecine dentaire. Extramet exporte 80 % de sa production.

L'entreprise Extramet s'est agrandie

Plus gros employeur de Haute-Singine avec ses 160 collaborateurs, Extramet SA, entreprise de pointe spécialisée dans la fabrication de métal dur, a inauguré son nouveau bâtiment à Planfayon le 11 décembre 2008. Relié à l'ancien site de production par un tunnel passant sous la route, il a coûté 7,5 millions de francs.Il s'agit du quatrième et plus important agrandissement dont bénéficie l'entreprise depuis sa fondation en 1980. Extramet sera en mesure de confectionner quelque 700 tonnes de métal dur par an, contre 400 aujourd'hui. Conçue par l'architecte Beat Baeriswyl, la nouvelle construction se veut respectueuse de l'environnement. Plusieurs millions de francs ont été investis pour installer un chauffage à distance récupérant la chaleur générée par le site de production.

L'incendie de Planfayon et d'Oberschrot

Le 31 mai 1906, Oberschrot et Planfayon ont été la proie des flammes. Le feu est parti du hameau de Ried, à 900 m de Planfayon. Le vent soufflait en tempête ce jour-là. Il a transporté des braises, éventuellement des tavillons incandescents jusqu'au village dont les toits de chaume se sont enflammés. 51 bâtisses (dont l'église) ont été anéanties (15 à Oberschrot et 36 à Planfayon). 274 personnes se sont retrouvées sans toit.

Le testament du mort est le miroir de sa vie.

La beauté du Fuji est sans beauté pour l’homme affamé.