Randonnées pédestres

128. Enney – Villars-sous-Mont

  • Durée: 2h15
  • Longueur: 8 km
  • Dénivelé: 200 m
  • Région: La Gruyère
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking situé au centre du village d'Enney, à gauche, en venant de Bulle. Celui de droite est réservé au restaurant.
  2. Marchez ~100 m sur le trottoir, direction Montbovon, puis montez à droite sur un chemin goudronné.
  3. A la lisière de la forêt, quittez le chemin pour aller traverser le ruisseau Afflon sur une passerelle.
  4. Vous arrivez dans le hameau d'Afflon (pt 754, poste 1). Cheminez vers le sud, d'abord le long d'un mur de pierres sèches. Descendez ensuite vers le bas d'un pâturage en longeant une haie.
  5. Un sentier herbeux, assez difficile à trouver, vous permet de remonter en diagonale dans ce pâturage, vers le sud-ouest.
  6. Un beau chemin en lisière vous conduit à la chapelle des Combes (pt 791, poste 2), sur les hauteurs de Villars-sous-Mont.
  7. Descendez, direction sud, vers le village de Villars-sous-Mont (poste 3 à l'église).
  8. Empruntez le trottoir, passez devant le home de l'Intyamon.
  9. Vous êtes bientôt au pont sur la Sarine (pt 734, poste 4). Restez sur la rive gauche.
  10. Suivez un beau ch., d'abord goudronné puis en terre battue, jusqu'au pt 708 (poste 6). Sur ce tronçon : le camping d'Enney (poste 5).
  11. Un chemin goudronné (sur ~500 m) vous ramène au parking d'Enney.

Remarque

Si vous souhaitez garer votre voiture dans le parking d'un restaurant, il est recommandé d'en demander l'autorisation au tenancier.

Ref. carte: Château-d’Oex 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

Bas-Intyamon

1 324 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Enney
  • Estavannens
  • Villars-sous-Mont
Grandvillard

812 habitants le 01.01.2017

Lieux-dits

  • Afflon : près de la rivière (ad flumen).
  • Enney : Ney : petit étang, dépression, mare.
  • Villars : groupe de maisons, hameau.
  • Les Frassettes : bois de frênes.
  • Le Bugnon : source, spécialement celle surgissant à fleur de terre ou au fond d’un bassin naturel.
  • La Delése : porte à claire-voie appelée aussi clédard.
  • La Chenau : canal d’amenée d’eau au moulin ou conduite de bois pour irrigation.
  • La Léchire : terrain envahi de laîches ou carex, donc très humide.

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

L’église d’Enney

Patron : saint Nicolas de Flue. Enney est la plus récente des paroisses fribourgeoises, puisqu’elle a été détachée de la paroisse de Gruyères en 1947. La chapelle (ancien lieu de pèlerinage) a été construite en 1619. Avec son toit très élevé et son clocher fort court, elle a quelque chose de trapu. L’autel, en bois sculpté, est l’oeuvre d’un Charmeysan et fut posé en 1717. La voûte, en bois, de la nef est délicatement sculptée. La superbe statue de saint André , drapé dans son manteau doré, qui était le joyau de l’église d’Enney, se trouve au musée gruérien de Bulle.

L’église de Villars-sous-Mont

Patrons : saints Simon et Jude. Villars-sous-Mont a fait partie de la paroisse de Gruyères jusqu’au 18ème siècle. Une chapelle fut consacrée en 1654. Villars-sous-Mont fut érigé en paroisse en 1786. En 1808, l’église fut agrandie et le choeur reconstruit à neuf. Le clocher fut exhaussé deux ans plus tard. Les tableaux des autels latéraux sont de J. Reichlen.

La chapelle des Combes

Due à la générosité de M. Auguste Thorin, cette chapelle a été construite en 1897. De style néo-gothique, elle est en briques rouges. Elle est dédiée à Notre-Dame Auxiliatrice.

ECOSA SA pionnière dans la cuisine

Implantée à Villars-sous-Mont, l'entreprise Ecosa est active dans le domaine de l'agencement de cuisines depuis quarante-cinq ans. En 2006, elle inaugure un nouveau local d'exposition de 300 mètres carrés. L'entreprise fabrique et vend entre 80 et 100 cuisines par année. Si une majorité des cuisines vendues par Ecosa sont encore fabriquées à Villars-sous-Mont, le solde (40%) est importé. Ecosa compte dix-sept personnes à son service , dont quatre apprentis. Le rayon d'action de l'entreprise s'étend plus ou moins à l'ensemble de la Suisse romande.

La carrière d’Enney et les gabions

Au printemps 2009, l’entreprise Grandjean (4ème génération), plus que centenaire, se lançait dans la production de gabions, ces paniers en acier remplis de pierres. Le créneau représente aujourd’hui à peu près un cinquième des affaires de la PME de l’Intyamon. La 1ère année, l’entreprise a fabriqué 800 gabions et cette année (2012) 2500. Leur prix unitaire varie de 140 à 600 francs et leur poids de 200 à 3200 kg. Depuis une dizaine d’années, on a découvert le côté esthétique des gabions. Ils sont devenus des éléments prisés pour les aménagements extérieurs, pour les villas, par exemple. On peut aussi en faire des bancs ou des murs antibruit. Le calcaire est extrait par minage de la carrière de l’Evi. Le matériau brut est acheminé par camions sur le site de production d’Enney. Les éléments sont triés, concassés et réduits à un diamètre de 80 à 120 millimètres. Une pelle mécanique les déverse dans un silo relié à un tapis roulant. Le dispositif alimente une table vibrante qui répartit les pierres dans les paniers.

L’entreprise Ladurée s’est installée à Enney

Ladurée a investi près de 20 millions de francs dans l’achat d’une parcelle de 20500 mètres carrés et dans la construction de sa manufacture dans la zone industrielle d’Enney. En avril 2012, une cinquantaine d’employés travaillent à la production de macarons à Enney. David Holder, le patron de l’entreprise, s’active à l’ouverture de boutiques dans le monde entier. En 2013, Ladurée se lancera également, à Enney, dans la fabrication de chocolat.

La critique est aisée, et l’art est difficile.

Destouches

Si tu n’as rien d’autre à offrir au Seigneur, offre-lui seulement tes fardeaux et tes peines.

Daniel-Rops.