Randonnées pédestres

133. Charmey – Cerniat – Châtel

  • Durée: 2h45
  • Longueur: 9.8 km
  • Dénivelé: 350 m
  • Région: La Gruyère
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking proche de la piscine, à droite de la rte.
  2. Empruntez la route goudronnée vers le nord-ouest.
  3. Le premier sentier à gauche conduit directement à Crésuz. Il ne faut pas y aller.
  4. Prenez le 2ème sentier à gauche, même si depuis la route vous avez l'impression qu'il s'arrête à la maison. Ce n'est pas vrai ; il continue en coutournant la maison par la droite.
  5. Vous traversez le Javro. La montée vers Cerniat est assez rude.
  6. Vous passez devant l'église (poste 1).
  7. Vous montez aux Utsets (pt 976, poste 2 sur le pont qui enjambe le torrent).
  8. Traversez un affluent du Javro puis descendez vers Crésuz (poste 3 à l'église).
  9. A Crésuz, poursuivez à droite du "Vieux-Chalet".
  10. Passez devant l'oratoire saint Blaise.
  11. A Châtel-sur-Montsalvens (poste 4 à la chapelle), descendez vers le barrage de Montsalvens (poste 5).
  12. Rentrez à Charmey en suivant un long chemin en bordure du lac (poste 6 à la passerelle en bois).
  13. Parcours entièrement balisé.

La région

Communes et fusions

Charmey

1772 habitants le 31.12.08

Cerniat

326 habitants le 31.12.08

Crésuz

274 habitants le 31.12.08

Châtel-sur-Montsalvens

234 habitants le 31.12.08

Lieux-dits

  • Les Ciernes : forêt défrichée.
  • Les Chenevières : parcelle réservée au chanvre, plante textile très cultivée autrefois ; on lui réservait les terres riches et surtout profondes.
  • Cerniat : forêt défrichée.
  • Charmey : terrain peu productif, le plus souvent en pré. Galmiz est l’équivalent de Charmey.
  • Perrevuet : tas de pierres.
  • Tremblex : bosquet ou forêt de peupliers trembles.
  • Le Devin : terre, souvent forêt, soumise à certaines restrictions telles que qu’interdiction du libre parcours et d’exploitation, s’il s’agit d’une forêt , ou interdiction de la vaine pâture durant une partie de l’année, s’il s’agit d’un champ ou d’un pré.
  • Les Levanches : coulée d’avalanche, endroit exposé aux avalanches ; en plaine, éboulement ou glissement de terrain.

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

Chapelles de Charmey

  1. A la Corbettaz, chapelle de St-Pierre (1643)
  2. Au Pra, chapelle de St-Jean-Baptiste (1633)
  3. En Liderrey, chapelle de Ste-Anne (1597 - 1611)
  4. Aux Arses, chapelle de Notre-Dame de Lorette (fin du 17ème siècle)
  5. Au Pré de l’Essert, chapelle de St-Garin (1648)
  6. A la Monse, chapelle de Saint-François d’Assise (1618)
  7. A l’entrée de la vallée du Gros- Mont, chapelle de Notre-Dame du Pont-du-Roc(1693)
  8. Au Gros-Mont, chapelle de Saint-Jacques (1946)

Eglise de Crésuz

Patron : saint François d’Assise. La première église fut consacrée en 1647. En 1667, le village de Crésuz fut détruit par les flammes. Le nouveau sanctuaire fut consacré en 1670. Il a été allongé en 1900 par l’adjonction d’un porche en pierre de taille. Le maître-autel, sauvé lors de l’incendie, est de 1646. Les deux autels latéraux (1669 et 1670) sont d’un style assez exubérant. Un vitrail de G. Thévoz a été placé dans le choeur en 1943.

Oratoire de St-Blaise

Il est situé au bord du chemin qui va de Crésuz à Châtel-sur-Montsalvens. C’est un paroissien de Crésuz, Blaise Ruffieux, qui l’a fait construire en 1700. Au milieu du 20ème siècle, M. Carlo Grisoni, de Bulle, a sculpté un triptyque en chêne : la Vierge avec l’Enfant au centre, saint Blaise à sa droite, et sainte Geneviève à sa gauche.

Les Bains de Charmey ont été inaugurés

Les Bains de la Gruyère à Charmey ont été inaugurés à la fin mars 2007. La construction imaginée par les architectes Achille Deillon, Olivier Charrière et Alexandre Delley remporte tous les suffrages. Le bâtiment circulaire de bois et de verre se fond harmonieusement dans le décor. Une fois à l'intérieur, le visiteur est frappé par les volumes généreux. Les piscines intérieure (250 m carrés) et extérieure (400 m carrés) sont chauffées à environ 33º C. Ces bassins offrent des cartes postales de la région via les vues panoramiques sur le Moléson ou la vallée de Bellegarde. Les Bains sont reliés à l'Hôtel Cailler par un souterrain. 350 personnes peuvent séjourner simultanément dans ces installations qui comprennent encore un pavillon oriental composé d'un hammam, de deux bains turcs et de salles de massage. Dans la zone nordique,réservée aux adultes, les visiteurs disposent de trois saunas, de la salle de repos et d'un puits d'eau froide. Une trentaine d'employés travaillent dans le centre thermoludique de Charmey. L'ensemble de la construction a coûté 24,3 millions de francs.

Personnalités

Le sculpteur Louis Angéloz

Le sculpteur Louis Angéloz est décédé en mars 2002. Souriant et discret, Louis Angéloz n’aimait pas se mettre en vedette. Durant trente-cinq ans, il a vécu et travaillé avec son frère Emile. En 1980, il s’installa à Charmey au “Clos es dones”. La commune de Charmey lui octroya la bourgeoisie d’honneur en 1993. Les frères Angéloz ont collaboré avec l’architecte Dumas et sont intervenus dans une cinquantaine d’églises du canton. Ils ont réalisé des copies de fontaines de la Vieille-Ville de Fribourg. Louis créa le mobilier liturgique de l’église de Charmey, une fontaine pour le home et une sculpture pour le bâtiment administratif de la commune de Charmey. Les deux frères ont vécu au château de Corbières puis à Corminboeuf où Emile est encore domicilié.

Si tu viens n’importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m’habiller le coeur.

Il faut des rites.

Antoine de Saint-Exupéry

Qu’est-ce qu’un rite?

C’est aussi quelque chose de trop oublié. C’est ce qui fait qu’un jour est différent des autres jours, une heure des autres heures.

Antoine de Saint-Exupéry