Randonnées pédestres

136. Bollion – Les Saus – Seiry

  • Durée: 2h45
  • Longueur: 10 km
  • Dénivelé: 240 m
  • Région: La Broye
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking au centre du village de Bollion, à droite, en arrivant de Montet.
  2. Un petit escalier, au sud-ouest du parking, suivi d’un sentier, vous emmène vers Les Mas où se trouve un oratoire (poste 1).
  3. Quittez le petit bois et descendez vers l’est. Traversez le chemin et dirigez-vous vers Les Saus (poste 2 au pt 583).
  4. ~120 m après la dernière maison, montez à droite sur un sentier herbeux vers l’angle de la forêt et poursuivez vers le sud-ouest en lisière extérieure de la forêt.
  5. Vous arrivez à un chemin bétonné. Descendez jusqu’à la route (poste 3). Traversez-la et approchez-vous du Bainoz.
  6. Montez vers l'est en direction de la Tour de la Molière. En lisière, dirigez-vous vers la gauche (~300 m jusqu'au pt 604, poste 4, bif. pour Seiry ou Granges-de Vesin).
  7. Descendez vers Granges-de-Vesin (beau chemin creux avec voûte de verdure).
  8. En arrivant au village, vous avez le choix entre le chemin de gauche, légèrement plus court, et le chemin de droite qui passe au milieu du village.
  9. Peu après la dernière maison (poste 5 au carrefour du pt 507), obliquez à droite vers les Favresses (poste 6 au pt 490).
  10. A une centaine de m de l’usine, quittez le chemin bitumé et prenez à gauche un très beau sentier qui vous conduit d’abord au pt 487 (poste 7) puis à la grand-route et ensuite au pt 497 (poste 8).
  11. Le chemin pour Seiry est balisé. Suivez la lisière extérieure vers le sud-ouest, direction la carrière, avant d’attaquer une montée assez rude. A la sortie de la forêt, restez sur le chemin de gauche, ce qui vous permettra de passer près de l’église et de la nouvelle école (1999).
  12. Traversez ce joli village (poste 9 au carrefour du centre). Faites 50 m vers la droite avant de dévaler à gauche de nombreux escaliers en direction de Bollion en traversant une nouvelle fois le Bainoz.

La région

Communes et fusions

Les Montets

1 423 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Aumont
  • Frasses
  • Granges-de-Vesin
  • Montet
Lully

1 163 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Bollion
  • Lully
  • Seiry
Estavayer

9 434 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Bussy
  • Estavayer-le-Lac
  • Morens
  • Murist
  • Rueyres-les-Prés
  • Vernay
  • Vuissens
  • Font
  • Franex
  • Montborget
  • La Vounaise
  • Autavaux
  • Forel
  • Montbrelloz
Cugy

1 690 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Cugy
  • Vesin

Lieux-dits

  • La Vounaise : terre humide et broussailleuse
  • Le Dézaley : fourré, broussaille
  • Les Saus : sureau, arbrisseau poussant dans les sols frais et légers
  • La Palud : marais
  • Les Esserpis : terrain défriché
  • La lovataire : lieu hanté par les loups
  • Chaney : chênaie, ces forêts étaient autrefois pâturées par les porcs qui profitaient de la glandée
  • Le Bochalet : petit bosquet
  • La Râpe : terrain en pente, couvert de taillis ou de buissons

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

L’église de Seiry

Patron : saint Georges. En 1343, une chapelle dédiée à saint Georges y existait déjà. Seiry faisait alors partie de la paroisse de Cugy. Lors de l’érection de la paroisse de Montet, en 1675, Seiry demeura rattaché à Cugy : solution boiteuse puisque les habitants devaient taverser le territoire de Montet pour se rendre à leur église. En 1734, Seiry passa de la paroisse de Cugy à celle de Montet. En vue de créer une paroisse indépendante, l’assemblée communale décida, en 1874, de construire une église. L’ancienne chapelle fut démolie et la construction commença en 1883. Le nouveau sanctuaire fut inauguré en 1884. Il s’inspire du style gothique. Enfin, en 1899-1900, Seiry fut érigé en paroisse autonome. On a placé dans le choeur (au milieu du 20ème siècle) trois grands reliefs ; le saint Georges du centre a remplacé un tableau de J. Reichlen.

L’école de Seiry

Elle a été inaugurée en 1999. Elle est située à proximité de l’église. Elle comprend deux salles de classe superposées et une salle pour travaux manuels. S’y ajoutent encore un local de réunion, le secrétriat communal et le bureau du Conseil. A l’étage, une salle d’une capacité de 80 places accueille diverses réunions. Elle a coûté 1,5 million de francs.

Une industrie à Granges-de-Vesin

La maison Weibel s’est implantée à Granges-de-Vesin en 1990. Cette usine ultramoderne est spécialisée dans l’enrobage.

Seiry : un juriste tailleur de pierre

Romain Pillonel est tailleur de pierre. Il est le propriétaire de la carrière des Rochemards à Seiry et de celle de la Tour de la Molière. Après des études de droit, à 26 ans, il commence un apprentissage de tailleur de pierre. Son père et son grand-père exerçaient déjà cette profession. Il est fier de pratiquer un métier qui fait partie du patrimoine de l’humanité. La pierre extraite de ces deux carrières est le grès coquillier, une roche sédimentaire. Elle date de l’époque où le Plateau était recouvert par les fonds marins. Elle contient pêle-mêle coquillages de tous genres et dents de requins.

Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance

Comme un divin remède à nos impuretés.

Charles Baudelaire

Il ne faut pas voir ses amis si l’on veut les conserver.

Henri Becque