Randonnées pédestres

162. Camping de Sorens – Malessert

  • Durée: 2h40
  • Longueur: 9.5 km
  • Dénivelé: 264 m
  • Région: La Gruyère
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture en lisière de forêt près du camping de Sorens.
  2. Empruntez le chemin balisé situé au sud-ouest du camping en direction du sentier des sculptures (poste 1 au début).
  3. Traversez toute la forêt du Derbali vers le sud-est pour arriver à la ferme des Bugnons (poste 2).
  4. ~600 m après la ferme des Bugnons, prenez à gauche, dans la forêt, un petit sentier balisé,en direction du Petit Prary (poste 3).
  5. Rendez-vous du Petit Prary au carrefour de Malessert (pt 922, poste 5) par un beau chemin en grande partie bitumé qui passe par Pra Genoud (poste 4).
  6. Cheminez vers l'est sur la route de 2ème classe jusqu'au carrefour du pt 905 (poste 6, à ~600 m de Malessert).
  7. Montez vers le nord-ouest par le chemin de Montiollin, jusqu'aux forêts du Gibloux (pt 1029 en lisière, poste 7).
  8. Retournez au camping en suivant un agréable sentier de terre battue presque toujours en lisière.
  9. Juste avant la cabane forestière, près du camping, quittez le chemin bitumé pour jouir d'un petit sentier à droite (terre battue) pour les 500 derniers m.

La région

Communes et fusions

Sâles

1343 habitants le 31.12.08

Communes ayant fusionné (2001) :

  • Maules
  • Romanens
  • Rueyres-Treyfayes
  • Sâles
Sorens

931 habitants le 31.12.08

Le Châtelard

339 habitants le 31.12.08

Lieux-dits

  • Malessert : (mauvais) terrain obtenu par défrichement
  • Derbali : petit sapin ou plantation de sapins
  • Les Bugnons : source, spécialement celle surgissant à fleur de terre ou au fond d’un bassin naturel

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

Le Sentier Botanique Forestier du Gibloux (SBFG)

Le Sentier Botanique Forestier du Gibloux a été inauguré en 1999. De Sorens ou de Vuisternens-en-Ogoz, les amoureux de la nature peuvent l’arpenter à la découverte de 75 essences végétales présentées. Long de 5,4 km, il égrène une série de panneaux identifiant la flore locale. Suzanne Bollinger-Kobelt et François Couplan ont rédigé un guide très complet illustré par les dessins de Jacques Studer et René Mouret.

Géorama : une exposition permanente à la tour du Gibloux

Une exposition permanente a été inaugurée le 13 juin 2003 à la tour du Gibloux. Son thème général : l’aventure de la Terre, de l’Univers et de la Vie. Le professeur Charles Emmenegger de l’Université de Fribourg est à l’origine de ce projet. Gratuite, l’exposition est constituée de 24 panneaux illustrés bilingues, installés depuis le bas de la tour jusqu’au niveau de la terrasse publique. Les auteurs du projet ont également publié un livret-guide de 144 pages, sous la direction de Charles Emmenegger, Jean-Pierre Berger et Gaëtan Rauber. Le coût total du projet s’est élevé à 150 000 francs.

La fontaine à Catillon

En l’an 2000, le sculpteur italien Dino Felici a réalisé dans le marbre blanc de Carrare (la chair des dieux) une fontaine en l’honneur de la sorcière Catillon. Le monument se trouve à une centaine de mètres en contrebas de la tour du Gibloux sur le territoire de la commune du Glèbe. Catherine Repond, dite ”Catillon” , est née à Villarvolard le 18 août 1663. Vivant de mendicité, manquant souvent les offices religieux, elle suscita des ragots sans consistance réelle, mais suffisamment mauvais pour être pris comme indices justifiant la torture. Le bailli de Corbières lui-même était convaincu que Catillon disposait du pouvoir de se transformer en animal. Accusée de s’être donnée au diable, d’avoir empoisonné un garçonnet, d’avoir jeté des mauvais sorts, elle fut pendue le 15 septembre 1731. On la jeta ensuite sur le bûcher, un sac de poudre attaché autour du cou. L’explosion qui s’ensuivit déchiqueta son pauvre corps.

Une place pour la Catillon

Catherine Repond, alias Catillon, a enfin sa place à Fribourg. Elle a été inaugurée le 12 octobre 2010 au Guintzet. Sur la plaque bleue, accrochée à un arbre derrière le panorama, est inscrit : "Place Catherine-Repond, dite Catillon (1663 – 1731), brûlée comme dernière sorcière au Guintzet, lieu d'exécution avant 1798".

Le camping de Sorens

Le camping “ La Forêt “ à Sorens a décroché sa cinquième étoile en 1999. En 1990, Il s’était distingué en étant le premier camping fribourgeois à atteindre la barre des “ quatre étoiles “. “ La Forêt “ a bénéficié des nombreuses curiosités qu’offre la région, comme notamment le tout nouveau sentier botanique du Gibloux, le chemin des sculptures ou encore la tour du Gibloux. Les motor-homes peuvent directement se relier aux eaux usées, à l’eau courante et à l’électricité. Les installations sanitaires bénéficient d’un équipement pour les handicapés. La piscine offre durant tout l’été une eau à 26 degrés. Le court de tennis est en parfait état malgré ses douze ans d’âge.

Le sentier des Ecoliers de Sorens

Les sentiers à thèmes sont à la mode depuis quelques années. En l’an 2000, les écoliers de Sorens ont placé des nichoirs à oiseaux et des panneaux de contes et légendes. Ils ont aussi installé des places de pique-nique. En 2001, le parcours s’est allongé d’un km pour recevoir douze papillons (les mois de l’année) découpés dans du bois et décorés par les écoliers.

Sculptures à la tronçonneuse

A quelques pas du camping de Sorens, un chemin s’enfonce dans une forêt. Empruntons-le pour découvrir une trentaine de sculptures façonnées à la tronçonneuse dans des troncs d’arbres. Des animaux et d’autres êtres mystérieux hantent le bois. Ils sont l’oeuvre du Jurassien Michel Schmid et de quelques bûcherons de la région.

Quand la femme ne sait plus que répondre, c’est que la mer est vide.

Il n’y a qu’un chemin pour le bonheur, c’est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté.

Epictète