Randonnées pédestres

166. Givisiez – Corminboeuf

  • Durée: 2h00
  • Longueur: 7 km
  • Dénivelé: 130 m
  • Région: La Sarine
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture à l'entrée du bois de Moncor. Pour y aller, suivez le chemin du Recoulet, à prendre juste après l'église.
  2. Empruntez le sentier vers Villars-sur-Glâne. Vous restez ainsi en lisière et vous êtes sur un beau sentier en terre battue recouvert de feuilles mortes.
  3. Au 1er car., allez à gauche et restez en lisière.
  4. Vous arrivez à la place d'exercices pour les militaires. Traversez-la en son milieu.
  5. Vous retrouvez la forêt. Continuez dans la même direction sur le chemin goudronné.
  6. Au 1er car., descendez à droite. Vous êtes à Les Poudrières (poste 1 au car.).
  7. Poursuivez vers Corminboeuf (poste 2 au carrefour près du pt 633).
  8. Partez vers la droite. Au bout d'environ 150 m, montez à gauche en direction de Belfaux.
  9. A l'arrêt de bus d’Amont (poste 3) , dirigez-vous vers la droite.
  10. Au giratoire, montez par le joli sentier en paliers de Montaubert en direction de la forêt.
  11. Quand vous arrivez à la hauteur des deux locatifs (rouges et gris en 2018), montez à gauche vers la forêt.
  12. Entrez dans la petite forêt en suivant le chemin de droite. Vous arrivez au bord du Tiguelet et vous passez à droite des TPF et de GEBERIT. Vous parvenez au pt 620, poste 4 (carrefour avec les routes Jo Siffert et André Piller).
  13. Montez par la route André Piller.
  14. Rentrez à Givisiez. Après ~750 m, montez à droite par le sentier du Tiguelet.
  15. Près de l'église, reprenez le chemin du Recoulet pour retourner au parking.

Remarque

Lorsque vous arrivez à Corminboeuf, n’hésitez pas à faire un petit crochet. Prenez sur la gauche un sentier qui suit un petit ruisseau. Vous allez jusqu’au centre équestre et vous revenez au village sur le trottoir. Vous arriverez au poste 2.

Ref. carte: Fribourg 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

Givisiez

3 178 habitants le 01.01.2017

Corminboeuf

2 454 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Corminboeuf
  • Chésopelloz

Lieux-dits

  • Corminboeuf : Le préfixe « cor » signifie domaine rural , hameau, le hameau de Mainbod
  • Les Avudrans : verger de pommiers
  • Champdolent : le champ de M. Dolent

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

La nouvelle Maison de paroisse à Granges-Paccot

En mai 2006, la paroisse de Givisiez qui comprend les communes de Givisiez et Granges-Paccot a inauguré la Maison paroissiale de Chantemerle. Elle forme, avec deux autres bâtiments communaux, le nouveau complexe situé entre l'autoroute et l'administration communale de Granges-Paccot. Les trois "modules" ont été conçus par les architectes Emmanuel Page et Jacques Aeby. Les deux locaux communaux accueillent une école maternelle et des bureaux. Le cœur de la Maison paroissiale est formé par la grande salle aux vitraux créés par l'artiste valaisanne Isabelle Tabin-Darbellay. Un petit local de prière, des salles de rencontre et une cuisine sont à disposition des catéchistes et des différents mouvements de paroisse. La Maison paroissiale a coûté 1,9 million de francs.

Givisiez fête la famille d’Affry

En 2003, Givisiez a profité du bicentenaire de l’Acte de médiation pour célébrer les liens qui l’unissent à la famille d’Affry, présente dans le village depuis 1509. Une plaque a été apposée sur le mur d’enceinte du château construit en 1703, et toujours occupé par les descendants de la famille. Louis d’Affry (1743 – 1810), avoyer de Fribourg et landamann de la Suisse, a été l’un des hommes qui ont fait le plus grand honneur à notre patrie. Il a présidé la Diète avec sagesse et autorité.

Jacques Biolley en son château de Boccard

Classé monument historique, le château de Boccard a été bâti en 1660. Les de Boccard en ont été les maîtres depuis 1870. En 2001, c’est l’artiste peintre fribourgeois Jacques Biolley qui en est le propriétaire. Il l’a restauré sans le transformer. L’unique changement important, effectué dans les années 90, est la construction d’une véranda. Deux magnifiques poêles ont été installés entre 1834 et 1844. Une cheminée néoclassique en calcaire jaune de Soleure date de la même époque. Un papier peint panoramique d’une extrême rareté, posé en 1907, se trouve au premier étage. M. Biolley compte faire de son château un lieu de partage en y organisant des expositions.

Une nouvelle poste à Givisiez

Les habitants de Givisiez et du quartier du Jura, à Fribourg, ont un nouveau bureau de poste. Situé au centre commercial de la route du Château-d'Affry, à Givisiez, il offre toute la palette des prestations postales et financières. Il a été inauguré en février 2008.

Le "Rural" ouvre ses portes à Givisiez

Construit sur le modèle de l'ancienne grange qui occupait l'emplacement, Le Rural a été inauguré en octobre 2008. Il abrite l'édilité, la bibliothèque et une vaste salle de réunion de près de 200 places qui peut également servir de salle de banquets. L'ancien "pont de grange" a été reconstruit en béton. Coût des travaux : 5,5 millions de francs.

La société Scott Sports à Givisiez

La société Scott Sports de Givisiez a remporté en 2006 le prix des entrepreneurs de l'espace Mittelland. Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à 270 millions de francs, 530 collaborateurs à travers le monde (130 à Givisiez) et plus de 300 000 vélos vendus chaque année en Europe, la société a augmenté ses parts de marché de 10 à 15 % ces cinq dernières années. Scott Sports surfe depuis plusieurs années sur la vague du freeride. Chaque année, entre 15 et 20 nouveautés sortent des ateliers situés au bord de l'A12 à Givisiez.

Développés à Givisiez et fabriqués entre la Holland, Taïwan, les USA et l'Europe, les produits Scott Sports sont écoulés dans plus de 50 pays.Pour être engagés, les employés doivent prouver leur passion pour un des sports fétiches de la maison.

Helfer, produits en béton à Givisiez

En 1952, Alfred Helfer SA comptait trois ouvriers. Elle en dénombre 63 en 2002 et possède quatre sites de production : Givisiez, Saint-Ours, Corpataux et Corbières. Ses spécialités (briques, tuyaux, pavés, dalles de jardin ou encore escaliers en simili et éléments de façade) alimentent les chantiers de toute la Suisse romande. Féru de mécanique, l’ingénieux patron conçoit lui-même sa première machine à produire des briques en béton dans les années 50 déjà. En 1998, A. Helfer SA obtient la certification ISO 9001.

L'usine Geberit à Givisiez

Geberit Fabrication SA a été fondée en 2001. A Givisiez, Geberit Fabrication SA compte 60 personnes. La surface de production s'étend sur 7500 mètres carrés. En 2006, l'entreprise a produit 22 millions de mètres de MEPLA (tuyau composé de cinq couches selon un prodédé high-tech). Geberit Fabrication SA fait partie du groupe Geberit, qui a son siège à Jona (SG). Actif dans le domaine des techniques sanitaires, Geberit compte 16 centres de production et 29 sociétés de distribution. Son effectif dépasse les 5200 collaborateurs. En Suisse, Geberit dispose de trois sites de production, l'un à Givisiez, un deuxième à Flawil et le 3ème à Jona.

A Givisiez, Contrinex a le vent en poupe

Le producteur de capteurs destinés notamment à l'industrie automobile n'en finit pas de grandir. En 1989, il s'est implanté en Hongrie. Sans ce pays, le groupe n'aurait que la moitié de sa taille actuelle. Au printemps 2005, Contrinex a ouvert un site de production en Chine. En automne de la même année, ce sera le tour de l'Inde, tout en poursuivant les investissements sur territoire helvétique. En 2005, Contrinex va passer la barre du million de capteurs vendus. Bourrés d'électronique – entre 10 000 et 45 000 transistors par capteur – ces appareils cylindriques, de la taille approximative d'un doigt, sont destinés à l'industrie. A Givisiez, Contrinex, paie 4500 francs par mois un employé du secteur production. A Budapest, 600 francs. Et en Chine, 110 francs. Les travaux d'agrandissement effectués en 2005 à Givisiez sont devisés à 9 millions de francs. Ils doivent permettre de doubler la surface de production sans toutefois augmenter le nombre d'employés qui s'élève à 150 personnes.

C’est un malheur qu’il y ait trop peu d’intervalle entre le temps où l’on est trop jeune, et le temps où l’on est trop vieux.

Montesquieu

Chaque instant de la vie est un pas vers la mort.

Pierre Corneille