Randonnées pédestres

17. Onnens – Prez-vers-Noréaz

  • Durée: 2h15
  • Longueur: 9 km
  • Dénivelé: 165 m
  • Région: La Sarine
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking de la salle paroissiale d'Onnens.
  2. Passez devant l'église pour aller emprunter le chemin goudronné vers Corjolens.
  3. Au premier carrefour, dirigez-vous à droite vers la Planchette (grande ferme, poste 1).
  4. Au 1er carrefour après la Planchette, poursuivez encore à droite sur ~350 m et descendez à gauche vers Corjolens.
  5. Traversez le petit village jusqu'à la place de jeux avec fontaine (poste 3).
  6. Descendez vers le sud-ouest jusqu'à la route de 1ère classe (pt 629, poste 4).
  7. Traversez le village de Prez-vers-Noréaz jusqu'à un 1er carrefour avant l'église (pt 635, poste 5).
  8. Prenez à gauche le chemin pour Lovens jusqu'au pt 704 (poste 6).
  9. Pénétrez dans la forêt et marchez jusqu'à la chapelle de la Brillaz (pt 734, poste 7).
  10. Montez à gauche vers Lovens jusqu'au 1er carrefour (pt 752, poste 8).
  11. Poursuivez votre chemin vers la gauche pour arriver à un nouveau carrefour (pt 767, poste 9).
  12. Rentrez à Onnens par le chemin goudronné.

Remarques

  • Au premier carrefour après la Planchette, si les chemins sont mouillés, il est possible d'aller vers la gauche. Vous éviterez ainsi la boue et malheureusement Corjolens. Gain de temps : 12 minutes.
  • Entre les postes 3 et 4, vous pouvez monter à gauche en lisière par un joli sentier qui vous conduit vers la Rapetta. Vous ratez ainsi le centre de Prez mais vous gagnez la fraîcheur de la forêt et un tapis de feuilles mortes. La durée est la même.

La région

Communes et fusions

La Brillaz

1 983 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Lentigny
  • Lovens
  • Onnens
Avry

1 864 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Avry-sur-Matran
  • Corjolens
Prez-vers-Noréaz

851 habitants le 31.12.2008

Lieux-dits

  • Planchette : terrain plat ou de faible pente, de forme régulière, plus long que large ; terre de bonne qualité, prés gras ; généralement situé près de la maison.
  • Corjolens : “cor” signifie domaine rural, hameau.
  • Les Ruz : ruisseaux.
  • Chenau : canal d’amenée d’eau au moulin, ou conduite de bois pour irrigation.
  • La Perreire : terre caillouteuse ou sol où la roche affleure.
  • La Bioleyre : bosquet ou ensemble de bouleaux.

Bossard & Chavan, Nos lieux-dits, Cabédita

La chapelle de la Brillaz à Prez-vers-Noréaz

Elle est dissimulée dans la forêt en dessous de Lovens. C’est M. Hertling, architecte à Fribourg, qui en a conçu les plans. Elle est en granit. Un préau avec colonnettes, qui fait corps avec la chapelle, en double la contenance. Sa construction a débuté en 1926 pour se terminer l’année suivante.

L’église d’Onnens

Patron : saint André. L’église d’Onnens est déjà signalée au 12ème siècle. L’évêque de Lausanne en fit cadeau au couvent d’Hauterive lors de sa fondation en 1138, et celui-ci l’a conservée jusqu’à sa suppression en 1848. L’église d’Onnens, qui avait été détruite par le feu, fut reconstruite en 1479. Ce sanctuaire fut démoli et remplacé, en 1913, par un édifice en molasse dû à M. Spielmann, architecte à Fribourg. L’église d’Onnens est, extérieurement, en style roman modernisé, en forme de croix latine, avec un transept légèrement marqué et un choeur de grandes dimensions. La voûte est gothique, avec des retombées d’ogives aboutissant à des consoles placées assez bas. La tribune est supportée par deux gros piliers. Les autels, en bois, affectent la forme de grands reliquaires. Le clocher, d’aspect un peu moyenâgeux, porte à la base de la flèche quatre petites tourelles.

Le nouveau bâtiment communal de Prez-vers-Noréaz

Le bâtiment communal de Prez-vers-Noréaz a été inauguré en mai 2003. L’architecte en est M. Jean-Bernard Coquoz. Le sous-sol (près de 600 mètres carrés) est occupé par les services de l’édilité et du feu, ainsi que par les archives communales et la protection civile. Celle-ci offre un abri de 189 places. L’administration communale est installée au rez-de-chaussée avec l’office postal et des locaux commerciaux encore à louer. L’étage a été loué à trois entreprises. De béton et de bois, le bâtiment construit en longueur est agrémenté d’une galerie sur sa façade village. Six autres édifices communaux ou paroissiaux profitent du chauffage à distance installé pour ce complexe. Le coût de la construction, après déduction des contributions PC et des subventions, s’est élevé à 2,5 millions de francs.

Découvertes archéologiques

Prez-vers-Noréaz, Néolithique (de -4000 à -2000)

Lors de l’exploitation de la gravière de Chaffeyruz, on a découvert une nécropole du néolithique.

Prez-vers-Noréaz, Age du bronze (de -2000 à -800)

Sur la colline au sud du lac de Seedorf, une tombe du bronze ancien fut détruite et le mobilier funéraire, une pointe de flèche en silex, une hache plate et une épingle, furent vendus au Musée historique de Berne.

Prez-vers-Noréaz, Epoque romaine (de 0 à 400)

A Maison-Rouge, on a trouvé des plaques de marbre et des bains de l’époque romaine.

Prez-vers-Noréaz, Haut Moyen Age (de 400 à 800)

Des objets en fer, dont un couteau, ont été trouvés au Palon à Prez-vers-Noréaz.

La restauration de l'église d'Onnens

Construite en 1913, l'église d'Onnens a été rénovée en 1937 puis en 1981-82 et en 2006. Dans la nef, le décor fleuri de 1913, découvert par sondage, a été restauré. Dans le chœur, il a fallu conserver les peintures figuratives créées par Paul Landry en 1937. Dans la foulée, les autels, les statues et les inscriptions des vitraux ont été restaurés. Les bancs et l'éclairage ont été refaits. La voûte a été isolée pour lutter contre l'humidité. L'orgue, installé en 1984 par la firme allemande Bösch, a été complété de deux jeux par la maison Kuhn. Coût total des améliorations apportées en 2006 : 500 000 francs.

Ne laissez pas votre chien en laisse si vous voulez qu’il vous soit attaché.

A. Willemetz

Malheureuse condition des hommes! A peine l’esprit est-il parvenu au point de sa maturité, le corps commence à s’affaiblir.

Montesquieu