Randonnées pédestres

18. Avry-sur-Matran – Nonan

  • Durée: 2h45
  • Longueur: 10.5 km
  • Dénivelé: 169 m
  • Région: La Sarine
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking situé en bordure du terrain de football à la sortie nord d'Avry, ~350 m avant Courtaney.
  2. Descendez vers le nord jusqu'à Courtaney (car. au pt 635, poste 1).
  3. Poursuivez votre chemin vers le nord, nord-est, en lisière, sur ~500 m, jusqu'à l'indicateur de chemin pédestre pour Cormanon puis Fribourg.
  4. Pénétrez dans la forêt et suivez les indicateurs jaunes d'abord jusqu'au carrefour à Village-Suisse (poste 3 près du pt 654).
  5. Empruntez ensuite la route de 2ème classe vers le sud-est sur 50 m et prenez à gauche le chemin balisé pour le bois de Moncor.
  6. Vous passez une première fois sur l'autoroute (poste 4).
  7. Après ~500 m, prenez à droite un petit mais superbe sentier qui contourne un immense tumulus. Il vous conduit vers un nouveau pont sur l'autoroute (pt 681, poste 5).
  8. Longez l'autoroute, direction nord vers la forêt.
  9. A l'entrée du bois, vous trouvez à gauche un sentier qui vous conduit vers la lisière extérieure en direction de la ferme du Bugnon (pt 665, poste 6).
  10. Traversez prudemment la route de 1ère classe et longez-la sur ~275 m jusqu'au petit chemin qui vous emmène en pleine campagne à la gare de Matran (pt 644, poste 7).
  11. Vous ne traversez pas les voies. Montez à droite vers Nonan (pt 674, poste 8) sur un beau chemin goudronné.
  12. Continuez vers l'ouest, puis traversez une deuxième fois la route de 1ère classe à grand trafic.
  13. Marchez maintenant sur un superbe chemin gravelé (historique) jusqu'à Pra-Fert (poste 9).
  14. Encore ~400 m sur le même chemin pour retrouver la voiture.

Ref. carte: Fribourg 1 : 25 000 + Rossens 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

Avry

1 864 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Avry-sur-Matran
  • Corjolens
Matran

1 533 habitants le 01.01.2017

Corminboeuf

2 454 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Corminboeuf
  • Chésopelloz
Villars-sur-Glâne

12 128 habitants le 01.01.2017

Lieux-dits

  • Corjolens : “cor” signifie domaine rural, hameau.
  • Corminboeuf : Idem.
  • Mottex : tertre, petite élévation.
  • Les Râpes : terrain en pente, couvert de taillis ou de buissons.
  • La Pâle : terrain plat, souvent pâturage.

Bossard & Chavan, Nos lieux-dits, Cabédita

L’église de Matran

Patron : saint Julien. La paroisse comprenait autrefois Posieux et les Muèses qui en furent séparés en 1590, ainsi que Neyruz, qu’on détacha en 1844 pour l’ériger en paroisse distincte. L’église de Matran ayant été incendiée (sauf le choeur) en 1651, elle fut reconstruite et consacrée en 1654. En 1746, on refit la nef et la tour, tandis qu’on se contenta de hausser les murs de l’abside. Le choeur (du 12ème siècle) a été restauré en 1802 et la nef allongée de moitié en 1893. En 1950, l’église a été l’objet d’une importante et intéressante transformation. L’église était humide. On a revêtu les murs, depuis la base jusqu’à la voûte, de plaques de tuf, reliées intérieurement par des pitons à l’ancienne muraille, dont elles sont séparées par un léger espace vide. A l’entrée du choeur, l’arc triomphal en plein cintre, trop bas, a été remplacé, un mètre et demi plus haut, par un arc surbaissé. Un nouvel autel en pierre a remplacé l’ancien. Il est surmonté d’un tabernacle, en tuf également, aux lignes artistiquement composées. Le saint Antoine de l’autel de droite est de M. O. Cattani. Cette transformation a mis en valeur un choeur particulièrement vénérable.

La chapelle de Corminboeuf

Dédiée à saint Georges, elle est signalée au 13ème siècle. Elle renferme une ancienne Madone en bois de la fin du 13ème siècle ou du début du 14ème siècle. Le plafond, gothique, est finement ciselé. Une colonne de bois, à laquelle est attaché le Christ, est adossée à la muraille de droite. La chapelle de Corminboeuf a été, en 1948, l’objet d’une intéressante restauration.

L’église de Villars-sur-Glâne

Patrons : saints Pierre et Paul. L’église actuelle a été consacrée par Mgr Colliard le 8 octobre 1916. Les plans étaient dus à M. Frédéric Broillet. Le style est roman, légèrement modernisé. La forme de l’église est celle d’une croix latine avec une abside semi-circulaire à l’extrémité des trois bras. Le clocher ressemble à ceux de Tavel, Bösingen et Bellegarde. L’intérieur de l’église est rehaussé par une galerie de vingt-deux vitraux dus à Henri Broillet (1916). Le maître-autel en grès et en molasse date de 1946.

Le CO de Sarine-Ouest (COSO) a été inauguré

Ouvert à l'enseignement en automne 2007, le COSO a été inauguré en mai 2008. Auparavant, une volée d'écoliers avait passé trois années dans des pavillons provisoires. Le COSO compte une soixantaine de professeurs et ~500 élèves. Les bâtiments comprennent 28 salles de classe, une halle de gymnastique double, plusieurs salles spéciales et une aula d'~270 places. Le coût total de la construction s'est élevé à ~35 millions de francs.

La Pietà de bronze de Matran

Artiste reconnu, le Père Bruno est arrivé à Matran en 1954. Théologien, philosophe et pédagogue, il est éducateur à la Maison Saint-Joseph. Il est également le fondateur des symposiums de Matran auxquels participent des artistes venus d’Afrique du Sud, de Bolivie ou de Saint-Pétersbourg où le Père Hugo assure un enseignement de la sculpture monumentale. En 2001, il a réalisé une Pietà monumentale en bronze, haute de 4 mètres, qui implore le ciel. L’œuvre symbolise la souffrance et l’espérance. En 2005, la paroisse de Matran a acquis cette oeuvre magnifique pour le prix de Fr. 150 000.-.

Un vitrail long comme toute une vie à Matran

La paroisse de Matran a décidé de donner un peu de couleur à la place située entre le Centre paroissial et la chapelle funéraire, à proximité de l’église. Le grand mur de béton gris accueille désormais (dès août 2012) une dalle de verre de onze mètres de long. Celle-ci a été réalisée par l’artiste glânois Jean-Pierre Demierre (dessin) et par le maître-verrier Michel Eltschinger. Cette dalle de verre représente le cycle de la vie. La paroisse a investi 30 000 francs dans cette œuvre d’art.

Découvertes archéologiques

Corminboeuf, Epoque de Hallstatt (de -800 à -500)

En 1909, l’abbé Henri Breuil a fouillé un grand tumulus dans le bois Murat près de Nonan (commune de Corminboeuf), découvert lors de travaux d’excavation pour la construction d’une maison. Un tertre en pierres énorme couvrait une couche d’incinération qui renfermait les restes de vingt assiettes en tôle de bronze et la jambe d’une statuette étrusque en bronze.

Villars-sur-Glâne, Epoque de Hallstatt (de -800 à -500)

Un immense tumulus de 80 m de diamètre se trouve dans la forêt de Moncor.

Epée mise au jour à Matran

Une épée en fer de l'époque de Hallstatt (de - 800 à - 500) a été découverte en mai 2006, près de l'école de Matran. Elle était enfouie dans un tumulus. Trois autres tumulus ont déjà été fouillés dans cette zone. Seules trois épées en fer de l'époque de Hallstatt ont été trouvées sur territoire fribourgeois. Les archéologues ont encore mis au jour au même endroit des céramiques et des anneaux en bronze.

L’oratoire de Courtaney (Avry)

Le 17 juin 2000, la commune d’Avry a inauguré un petit oratoire en l’honneur de Saint-Jacques. Il est situé à Courtaney, au bord du chemin historique qui va de Fribourg à Payerne. C’est un beau bloc de tuf dans lequel se niche la statue de Saint-Jacques. L’auteur en est M. Bernard Morel, professeur.

Le peintre Yoki et le moulin de Courtaney

L’ancien moulin de Courtaney abrite depuis 1975 l’atelier du peintre et verrier Yoki. La Sonnaz sépare les deux Courtaney : celui d’Avry et celui de Noréaz. La propriété de la famille Bourgknecht est sur Avry, le moulin de Yoki sur Noréaz. Au début du 20ème siècle, une conduite amenait encore au moulin l’eau de la Sonnaz.

La nouvelle école d’Avry

La nouvelle école enfantine et primaire d’Avry a été inaugurée officiellement à la fin avril 2015. Elle comprend 12 classes sur deux étages, dont deux sont occupées par les cours d’activités créatrices manuelles (ACM), ainsi qu’un abri PC et une salle multifonctions. Cete dernière , qui peut accueillir jusqu’à 200 personnes, sera à la disposition de l’école, mais aussi de la commune. La nouvelle école abritera en outre une salle des maîtres et une cuisine. Les enfants des 10 classes enfantines et primaires ont déjà déménagé dans l’école toute neuve en février. La construction coûtera près de 11 millions de francs.

Un cheval ne va pas tout seul dans les brancards.

Pablo Picasso

Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain.

Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

Pierre de Ronsard