Randonnées pédestres

20. Meyriez – Courgevaux

  • Durée: 3h00
  • Longueur: 10.5 km
  • Dénivelé: 114 m
  • Région: Le Lac
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le grand parking proche de l'obélisque à l'entrée sud-ouest de Meyriez.
  2. Suivez le chemin balisé au bord du lac pour Faoug. Après ~1300 m, quittez cette direction pour monter à Greng-Dessous. Passage pour piétons sous la ligne de chemin de fer et sous la route (pt 439, poste 1). Visitez Greng-Dessous et son château.
  3. Continuez votre chemin (rte goudronnée) en direction de Clavaleyres. Traversez Greng-Dessus. Passage sur l'autoroute (pt 457, poste 2). Borne de 1585 à cet endroit.
  4. Encore ~350 m de goudron jusqu'au carrefour situé après le cimetière (pt 458, poste 3). N’entrez pas dans le village de Clavaleyres.
  5. Choisissez le chemin de gauche qui va vous conduire au terrain de foot de Courgevaux (poste 4).
  6. Poursuivez le circuit sur le beau chemin gravelé vers La Parralle (car. au pt 459, poste 5).
  7. Marchez ~450 m sur le trottoir jusqu'à Le Moulin (pt 464).
  8. Empruntez à gauche le chemin du Moulin jusqu'au pont sur le ruisseau de Courgevaux (pt 468, poste 6).
  9. Pour atteindre le carrefour situé au nord du village de Courgevaux (pt 479, poste 7), il vaut la peine de faire le petit détour suivant.
  10. Au pont sur le ruisseau, empruntez le beau chemin gravelé qui fuit vers l'ouest.
  11. Suivez-le jusqu'à ce qu'il atteigne le sommet de la colline dans le quartier de villas. Contournez le petit bois par la droite. La vue est magnifique et les villas le sont tout autant.
  12. Descendez le chemin goudronné jusqu'au carrefour (pt 479, poste 7).
  13. Poursuivez votre route vers Münchenwiler. Après ~150 m, empruntez le petit chemin de gauche en direction de la grande ferme de Zigerli (pt 460, poste 8).
  14. Après Zigerli, passez sur le pont qui enjambe la route de contournement de Morat. Dirigez-vous vers la ville. Traversez deux fois la ligne de chemin de fer. Choisissez la route (sens interdit) pour atteindre la piscine.
  15. Traversez Meyriez. Passez devant le Vieux-Manoir (hôtel).
  16. Retour au parking par le chemin pédestre balisé que vous trouvez devant le grand hôtel.

Ref. carte: Morat 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

Meyriez

580 habitants le 01.01.2017

Greng

175 habitants le 01.01.2017

Courgeveaux

1 408 habitants le 01.01.2017

Morat

8 168 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Morat
  • Burg
  • Altavilla
  • Büchslen
  • Courlevon
  • Coussiberlé
  • Jeuss
  • Lurtigen
  • Salvenach

Lieux-dits

  • Blessoney : poirier sauvage.
  • Le Chaney : forêt de chênes.
  • Boulatey : forêt de bouleaux.

Bossard & Chavan, Nos lieux-dits, Cabédita

L'église de Meyriez restaurée après un incendie

La première église de Meyriez a été construite avant le 11ème siècle. Une deuxième église, de style roman, l'a remplacée. La nef de l'église actuelle est de cette époque. Le chœur a été reconstruit en 1528 dans le style gothique. En 1913-14, une restauration importante a eu lieu. Le clocher, de style gothique, a été édifié en 1963. Victime d'un incendie criminel entre Noël et Nouvel An 2005, l'église a été réouverte en août 2006. Les dégâts se sont élevés à 220 000 francs.

Le Vieux-Manoir de Meyriez

En 1999, le Vieux-Manoir de Meyriez, cet hôtel quatre étoiles, a été proclamé meilleur hôtel de l’année en Suisse par Gault-Millau. Les prestations fournies au Vieux-Manoir valent celles d’un cinq étoiles. Cet hôtel a été acheté il y a 25 ans par Annelise Leu. Elle a investi 25 millions en 25 ans pour rafraîchir, moderniser et agrandir le site. L’hôtel abrite trente chambres toutes personnalisées et décorées de manière particulière. La tour normande, construite dans les années 80, comprend une suite unique en son genre. Soixante personnes y sont employées L’établissement est un atout de choix dans l’offre touristique de la région.

Le Vieux Manoir fait peau neuve

Après six mois de travaux, le Vieux Manoir de Meyriez a rouvert ses portes en avril 2005. C'est la huitième restauration pour cette imposante bâtisse construite en 1907. La façade de l'édifice a été entièrement rénovée. L'entrée principale ainsi que la réception de l'hôtel ont été transformées à l'instar des deux salles de banquet. Cinq des trente-quatre chambres de l'hôtel quatre étoiles ont été remises à neuf. Des travaux imporants ont été réalisés dans les restaurants.

Le Vieux Manoir

Le célèbre magazine de voyage « Geo Saison » a élu le Vieux Manoir meilleur hôtel de campagne 2012 en Europe. Les 36 chambres et suites de cet unique cinq étoiles du canton de Fribourg ont presque toutes vue sur le lac et disposent d’un balcon . Chaque table du restaurant jouit d’une superbe vue sur le parc et sur le lac de Morat.

Meyriez reçoit une sculpture

En août 2003, la Confédération a fait don à la commune de Meyriez de l’oeuvre “L’oeil du cyclone” qui se trouvait à l’expo Die Werft-Le chantier naval. Créée par l’artiste toulonnais Goulven, elle est riche en symboles. Son nom “Ruptagaan” signifie route en latin. Les quatre routes viennent de l’infini et convergent vers un point qui est le centre de cette spirale.

Découvertes archéologiques

Région de Morat, Néolithique (de -4000 à -2000)

Des haches en forme de sabotier ont été découvertes à Greng et à Morat. Le Néolithique moyen (civilisation de Cortaillod) a son centre dans la région des trois lacs. Du matériel typique de la civilisation de Cortaillod a été trouvé à Montilier, Morat, Meyriez et Greng. Le site de Montilier renfermait un nombre extraordinaire d’objets en bois : des manches d’outils, des plats, des écuelles, des bols. Des objets de parure y ont été découverts : défenses de sangliers, canines de différents animaux, colliers en rondelles d’os.

Greng et Morat, Age du Bronze (de -2000 à -800)

D’importants centres de fabrication d’objets en bronze se trouvaient à Morat et à Greng.

Le Bois Domingue

La colline qui domine la petite ville de Morat de quelque 70 mètres est appelée en dialecte “ Bodemünzi “, (“ z’Bode müend si”, autrement dit, “ mettons-les au tapis...”), en souvenir du cri de guerre lancé par les Confédérés lors de la bataille remportée en 1476 contre les Bourguignons. Cette interprétation n’est pas sans fondement. Charles le Téméraire avait choisi ce promontoire pour y installer son quartier général de campagne. De là, il embrassait d’un coup d’oeil la cité assiégée et les positions de combat de ses troupes. Voyant que son armée allait au devant d’une cuisante défaite, il laissa là son campement et sauva sa vie en prenant ses jambes à son cou. Le nom de Bois Domingue laisse présumer que cette colline, couverte à l’origine de forêts, appartenait à un certain Dominicus.

Le sang des Bourguignons!

A la fin de l’été, le lac prend une teinte pourpre singulière. N’allez pas croire que c’est le sang des Bourguignons qui remonte à la surface. La responsable de cette coloration n’est qu’une algue qui prospère dans les eaux riches en phosphore.

Le glacier du Rhône et la région de Morat

Le glacier du Rhône dans sa course a modelé des sommets arrondis et des dômes (drumlins), à l’image du célèbre Bois Domingue, de l’Aderahubel, du long dos d’âne du Sunnenberg et d’autres élévations encore. L’héritage le plus significatif du glacier du Rhône reste avant tout le lac de Morat.

Greng et les impôts

La petite commune de Greng est un vrai paradis fiscal. Son taux de 0,30 est le plus bas du canton.

Une borne ancienne à Clavaleyres

En 1999, une pierre de 1585 a été replantée en bordure d’autoroute à la limite des cantons de Berne, Vaud et Fribourg. Elle marque la fin des remaniements parcellaires. Trois chênes, quand ils auront grandi, l’ombrageront de leur ramure. Auparavant, cette borne, plantée à quelques mètres de là, avait été enfouie lors de travaux de terrassement.

Deux constructions à Greng-Dessus

Une construction bizarre au toit conique attire notre attention près d’une grande ferme. Il s’agit d’une cave à glace construite à la fin du 18ème siècle (l’une des dernières caves à glace de Suisse).

La grande tour en pierre jaune a été construite en 1822. C’est un grenier.

Les enfants sont un fardeau éternel.

Il est bien plus beau de savoir quelque chose de tout que de savoir tout d’une chose ; cette universalité est la plus belle.

Blaise Pascal