Randonnées pédestres

31. Villarimboud - Lussy

  • Durée: 2h35
  • Longueur: 10.5 km
  • Dénivelé: 163 m
  • Région: La Glâne
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le grand parking proche de l'église de Villarimboud.
  2. Empruntez sur une centaine de m la route qui dessert le quartier du Prinnex et qui part vers l'ouest, nord-ouest.
  3. Au premier carrefour (Le Criblet), montez à gauche sur la route de la Folliaz.
  4. Vous passez à La Folliaz (poste 1 au pt 793).
  5. Arrivés à la forêt "Au bois", suivez à droite la lisière sur une centaine de m.
  6. Dirigez-vous vers le sud-ouest sur ce beau chemin gravelé qui rejoint, au bout d'un km, la route Villaz – Montagne de Lussy (cabane forestière et grande place).
  7. Obliquez à gauche et faites une centaine de m sur cette route goudronnée, puis prenez à droite le sentier gravelé qui vous amène à la route Lussy – Montagne de Lussy.
  8. Descendez à gauche en direction de Lussy.
  9. Vous parvenez au pt 774. Tournez à droite vers Champ Montant (poste 2 au pt 768).
  10. Descendez à gauche vers Lussy. Traversez le village pour atteindre le carrefour du pt 723 (poste 3).
  11. Remontez à gauche jusqu'au carrefour du pt 754 (poste 4).
  12. Virez à droite vers les hauts de Villaz. Au carrefour, prenez à droite le chemin pour Villaz (poste 5 au pt 721).
  13. La rentrée à Villarimboud s'effectue sur un beau chemin gravelé ou bétonné en direction du Maupas.
  14. Lorsque vous arrivez au début du Maupas, allez à gauche vers La Tourbière. Marchez à gauche du ruisseau.
  15. Poursuivez sur un beau chemin gravelé vers Le Bon (poste 7). Vous êtes à Villarimboud. L’église n’est pas loin.

Remarque

Près du poste 6, pour passer du Maupas à La Tourbière, le chemin fait défaut et il y a un ruisseau à traverser. Pour éviter ce ruisseau, déplacez-vous assez tôt (avant la fin du chemin)du côté de La Tourbière car le ruisseau est canalisé jusqu’à La Tourbière.

Il est souhaitable de faire cette randonnée quand il n’y a plus d’herbe à cause du passage du Maupas.

Ref. carte: Romont 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

La Folliaz

971 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Lussy
  • Villarimboud
  • Macconnens
Villaz-St-Pierre

1 285 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Villaz-St-Pierre
  • Fuyens

Lieux-dits

  • Villaz : agglomération, village (villa : grand domaine rural avec maison de maître).
  • Lussy : du latin Luscius.
  • Le Bugnon : source, spécialement celle surgissant à fleur de terre ou au fond d’un bassin naturel.
  • La Sauge : bosquet ou ensemble de saules (sol humide).
  • Le Ferrage : chemin ferré, soit empierré (+ d’autres sens).
  • Le Renailly : lieu humide où pullulent les grenouilles.
  • La Caudra : coudraie, lieu avec beaucoup de noisetiers.
  • Le Maupas : mauvais passage.
  • La Bioleyre : bosquet ou ensemble de bouleaux.
  • Fayaule : bois de hêtres.
  • La Râpe : terrain en pente, couvert de taillis ou de buissons.
  • Les Rafours : four à chaux, le calcaire calciné donne la chaux vive très employée autrefois dans la construction.
  • La Golette : couloir, passage étroit, parfois gorge.
  • Les Esserts : terrain défriché, très généralement en communauté.
  • La Folliaz : dérivé de folium, « feuille »
  • La Lovataire : lieu hanté par les loups.
  • La Vulpillière : renardière, lieu où abondent les renards.
  • La Foule : bâtiment, local où s’exerçait le foulage ; il s’agissait soit de comprimer les draps nouvellement tissés pour les rendre plus serrés, soit, accessoirement, de traiter les cuirs dans des foulons, soit encore de fabriquer le feutre.
  • Les Combes : petit vallon.

Bossard & Chavan, Nos lieux-dits, Cabédita

L’église de Villaz-St-Pierre

Patron : jusqu’au 16ème siècle, saint Pierre ; puis saints Pierre et Paul. La première mention de la paroisse date du 12ème siècle. L’église actuelle a été consacrée en 1843. Elle a été restaurée en 1943, 1949 puis à la fin du 20ème siècle. Un tableau de Jérem Falquet, représentant le Christ avec les apôtres Pierre et Paul, a été placé en 1935 au maître-autel. La fresque du plafond a été retouchée par Albert Chavaz. On y voit l’Eglise, sous les traits d’une femme debout, tenant en main la croix et ayant à ses pieds un calice surmonté d’une hostie. Les quatre évangélistes avec leurs symboles se situent au bas du tableau.

L’église de Villarimboud (villa de Raymboz ou Reimbolt)

Patronne : la Sainte Vierge, sous le vocable de l’Assomption. Villarimboud s’est détaché de la paroisse de Torny-le-Petit en 1845. Une chapelle a existé dès le 11ème siècle. L’église actuelle a été consacrée en 1844. Elle a été restaurée en 1945. On a créé un porche à l’entrée ; on a refait la chaire. M. Albert Chavaz a orné le plafond de deux compositions de conception originale : un Couronnement de Marie, dans le choeur, et une Assomption dans la nef.

La salle polyvalente de Villaz-St-Pierre

Avec ses partenaires Lussy et Villarimboud, la commune a inauguré la nouvelle salle polyvalente (16 m sur 28) en octobre 2002. Nichée en contrebas de l’église de Villaz-St-Pierre, lumineuse à souhait, elle montre une façade couverte de longues lamelles de bois. C’est le duo d’architectes Graeme Mann et Patricia Capua Mann de Lausanne qui a conçu cet audacieux projet. Equipée d’une scène mobile de 70 mètres carrés, elle peut accueillir 400 personnes au rez et 150 sur la galerie. La construction a coûté 5 millions de francs : 2,3 millions pour Villaz-St-Pierre, 970000 francs pour Lussy et 759000 pour Villarimboud. La paroisse de Villaz-St-Pierre participe à raison de 350000 francs.

Le nouveau bâtiment scolaire de Lussy

Ce nouveau bâtiment scolaire a été inauguré en 2001. Il est construit sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée inférieur est occupé par des garages et par un abri de protection civile de 50 places. Le rez supérieur abrite une grande salle de 120 places, destinée aux activités communales. Le troisième niveau est divisé en deux salles de classe et une salle des maîtres. C’est le bureau Dupont-Devaud d’Ursy qui a conçu cet immeuble. Son prix s’est élevé à 1,8 million de francs.

Découvertes archéologiques

Villaz-St-Pierre, Epoque de La Tène (de -500 à 0)

Une pointe de lance d’une longueur de 42 cm, avec arête médiane et douille ronde, typique du second âge du fer, a été découverte en 1906 dans un cimetière du Haut Moyen Age lors de la construction de la nouvelle école de Villaz-St-Pierre.

Lussy, Epoque romaine (de 0 à 400)

On a trouvé à Lussy une statuette de Minerve ; c’est un produit typique des artisans romains, soucieux des détails et combinant divers éléments remontant à la statuaire grecque du 4ème siècle avant J.-C.

Iscar Metaldur à Villaz-St-Pierre

L’entreprise Iscar Metaldur s’est installée à Villaz-St-Pierre en 1980. Elle rassemble aujourd’hui (en 2000) une trentaine de collaborateurs. Elle exporte des outils spéciaux dans le monde entier.

CPAutomation à Villaz-St-Pierre

Née de la restructuration de Montena, CPAutomation SA a été fondée en octobre 1999 par M. Christophe Fragnière. En 2001, elle occupe une soixantaine d’employés. Elle est active dans deux secteurs relevant de la haute technologie tels que l’ingénierie et l’automatisation industrielle d’une part, et l’électronique industrielle d’autre part.

Une nouvelle fromagerie à Villaz-St-Pierre

Les fromageries de Lussy, Fuyens et Villaz-St-Pierre ont fusionné et décidé la construction d’une nouvelle fromagerie dans la zone du Vivier à Villaz-St-Pierre. Elle a été inaugurée le 2 novembre 2012. Elle a coûté 5,1 millions de francs. Le bâtiment offre une surface au sol de 850 mètres carrés. La structure traitera 3,4 millions de kilos de lait chaque année. Elle produira annuellement 300 tonnes de Gruyère AOC, 2,5 tonnes de Vacherin fribourgeois et un peu de Raclette. La cave d’affinage est située de plain-pied. Entièrement robotisée, cette cave peut contenir l’équivalent de 3450 meules de Gruyère. Après trois mois en cave, le fromage part chez Fromco à Moudon. Le Vacherin est proposé à la vente locale, dans le magasin de la fromagerie. Actuellement, la fromagerie emploie quatre personnes à la production et deux à mi-temps au magasin. Les 25 producteurs de lait sont très satisfaits de cette nouvelle fromagerie.

La « fusion » des forêts

Les fusions touchent également la sylviculture. Sept forêts communales, deux fédérales et une cantonale sont désormais gérées par une corporation unique. Cette entité de la Glâne Nord-Ouest est la deuxième du genre dans le canton après celle de Sarine-Ouest. Entrée en vigueur le 1er janvier 2002, cette entité regroupe les neuf membres suivants : Berlens, Châtonnaye, Lussy, Mézières, Romont, Villarimboud, Villaz-St-Pierre, la forêt domaniale de Lussy, ainsi que l’Arsenal de Bulle et la Place d’armes de Drognens. Au total, cette corporation gère 529 ha de forêts. Les 26 et 28 décembre 1999, l’ouragan Lothar a accéléré la gestion commune.

Je ne me fie quasi jamais aux premières pensées qui me viennent.

René Descartes

Quand une femme a le don de se taire,

Elle a des qualités au-dessus du vulgaire.

Pierre Corneille