Randonnées pédestres

32. Le Châtelard – Villargiroud

  • Durée: 2h50
  • Longueur: 10.5 km
  • Dénivelé: 282 m
  • Région: La Glâne
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking proche de l'église et du restaurant du Châtelard.
  2. Dirigez-vous vers la gauche (vers le nord-ouest) afin de voir quelques belles fermes. Au bout d'~300 m, revenez à droite sur le chemin principal.
  3. Vous atteignez le poste 1(Courbet). Allez à gauche. Le ch est goudronné jusqu'à Noute, puis empierré. Il est à nouveau goudronné avant d'arriver à la carrière de molasse de Massonnens (poste 2).
  4. Cap sur Villargiroud par un beau chemin gravelé, en lisière sud du bois de Saulgy.
  5. Vous parvenez au poste 3 (au bord du Glèbe).
  6. Le poste 4 est à ~350 m, au carrefour avec la route du village.
  7. Vous descendez à gauche jusqu'au pont sur le Glèbe (poste 5) que vous traversez. Obliquez à droite.
  8. Peu après le poste 6 (car.), enjambez une nouvelle fois le Glèbe pour monter à Villarsiviriaux.
  9. Petite visite à l'église (poste 7). Admirez la belle imposte de la cure. Revenez sur vos pas et poursuivez votre montée.
  10. 50 m après le restaurant, obliquez à droite.
  11. Ce chemin vous conduit à la cabane de Villargiroud (poste 8).Une belle place de pique-nique vous invite à la pause.
  12. Descendez vers Planafaye (petit hameau).
  13. Suivez le chemin goudronné que vous voyez au sud-ouest et qui vous fait passer à Le Raccard (poste 9).
  14. Le poste 10 est au carrefour avec la route de 2ème classe.
  15. 1 km sur une route de 2ème classe nous sépare encore de l'arrivée. Prudence.

Remarque

Pour aller de Villargiroud à Villarsiviriaux, vous pouvez éventuellement suivre un sentier presque inexistant que vous trouvez à ~250 m après le poste 4. Il faut passer entre une grande ferme à droite et une maison plus petite à gauche. Le parcours est raccourci de 15 minutes.

Ref. carte: Moudon 1 : 25 000 + Romont 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

Villorsonnens

1 347 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Chavannes-sous-Orsonnens
  • Orsonnens
  • Villargiroud
  • Villarsiviriaux
  • Grange-la-Battiaz
Le Châtelard

385 habitants le 01.01.2017

Lieux-dits

  • Le Planet : terrain relativement plat
  • Le Chesau : parcelle réservée à la construction, parfois maison avec son emplacement ou encore place où se trouve une maison démolie
  • La Motta : tertre, petite élévation
  • La Sapala : plantation de sapins
  • Les Esserts : terrain défriché
  • Motty : emplacement d’une église
  • Les Léchaires : terrain envahi de laîches ou carex,donc très humide
  • La Gotta : petite source de surface
  • Montilier : petit mont
  • Les Noutes : endroit marécageux
  • La Perrause : terre caillouteuse ou sol où la roche affleure
  • Le Raccard : grange à céréales ; aujourd’hui, également fenil
  • La Joux : terme désignant les forêts, principalement de montagne
  • La Buchille : bardeau, tavillon ; par extension, endroit où l’on trouve des conifères permettant de préparer des bardeaux
  • Saugy : bosquet ou ensemble de saules
  • Châtelard : ce lieu implique la présence d’un château, d’une maison importante, ou simplement de ruines d’édifices anciens
  • Villargiroud : le hameau de Giroud
  • Villarsiviriaux : le hameau d’en haut
  • Villars : groupe de maisons, hameau

Bossard & Chavan, Nos lieux-dits, Cabédita

L’église de Le Châtelard

Patron : saint Bernard du Mont-Joux. Le Châtelard a été détaché, en 1626, de Vuisternens-devant-Romont pour faire partie de la paroisse de Grangettes, créée à cette date. En 1725, une chapelle y fut construite. En 1738, la chapellenie fut officiellement constituée, le chapelain ayant la charge supplémentaire d’apprendre à lire aux garçons. La séparation d’avec Grangettes eut lieu en 1840. La nouvelle église fut consacrée en 1846. Les autels sont en marbre de Saint-Triphon. La table de communion, en chêne, a été sculptée par M. L. Esseiva, en 1919. L’église a été intérieurement rénovée en 1949. Yoki a peint à la voûte deux médaillons : une Annonciation et une Visitation. L’église a été l’objet d’une nouvelle restauration en 1998 : drainage, rénovation des éléments de molasse, amélioraton du crépi, rafraîchissement de la peinture intérieure.

L’église de Villarsiviriaux

Patron : saint Théodule. Villarsiviriaux faisait partie, comme Villarlod, de la paroisse d’Orsonnens. Villarsiviriaux avait une chapelle, dédiée à saint Théodule, déjà mentionnée en 1483. Elle fut agrandie à la fin du 18ème siècle. C’est l’église actuelle, modeste de dimensions. C’est en 1869 que la séparation d’avec Orsonnens eut lieu.

Découvertes archéologiques

Villargiroud, Epoque romaine (de 0 à 400)

Lors de son passage ravageur en décembre 1999, l’ouragan Lothar a mis au jour les traces d’une construction romaine dans une forêt au-dessus de Villargiroud. Ce sont les premiers vestiges romains découverts à une telle altitude (1000 m). Des pièces intéressantes ont été trouvées : une petite hache en fer, un support tripode d’une poêle en fer, une grande perle de verre de trois cm de diamètre, du verre, des tessons de céramique, des fragments de tuiles ou encore des clous. Les cinq murs de 60 cm d’épaisseur découverts s’inscrivent dans un rectangle de 25 m sur 30 environ.

La raison et l’amour sont ennemis jurés.

Pierre Corneille

Tant d’hommes qu’on croit heureux parce qu’on ne les voit que passer.

Astolphe de Custine