Randonnées pédestres

43. Gümmenen – Ulmiz

  • Durée: 3h15
  • Longueur: 12 km
  • Dénivelé: 145 m
  • Régions: Berne , Le Lac
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans un petit parking situé à ~150 m au nord-est du pont couvert à Kleingümmenen.
  2. Revenez au pont couvert et traversez-le. Au bout du pont, il y a deux sentiers : le 1er (plus ombrgagé et peut-être moins sec) est au bord de la Sarine ; le 2ème est aussi parallèle à la Sarine mais à 50 m. Les 2 sentiers arrivent au viaduc sur la Sarine (poste 1).
  3. Au viaduc, montez à droite vers la forêt. Le chemin est au pied de l'immense talus. Traversez la route Laupen – Gümmenen.
  4. A la fin du talus, obliquez à gauche et suivez la lisière.
  5. Après ~500 m, tournez à droite et passez sous un pont de chemin de fer pour arriver à une ferme.
  6. Reprenez à gauche la lisière jusqu'à la route qui monte à Gammen (poste 2).
  7. Vous montez à Gammen par la route goudronnée (poste 3 au carrefour du pt 528).
  8. Après un petit tour dans le charmant village de Gammen, dirigez-vous vers Ulmiz. Vous arrivez à la magnifique forêt. Le chemin est balisé. Restez d'abord en lisière sur ~500 m puis pénétrez dans la forêt.
  9. Ne ratez pas le petit sentier balisé à gauche ; il est plein de charme, en terre battue.
  10. Vous arrivez à la sortie de la forêt et vous restez en lisière sur ~250 m jusqu'au carrefour (poste 4).
  11. Un chemin goudronné vous conduit à l'entrée d'Ulmiz (poste 5 au carrefour du pt 496).
  12. Virez à droite, direction Wallenbuch.
  13. Au bout d' ~800 m, vous êtes en lisière d'un petit bois à côté d'une grande ferme.
  14. Faites ~150 m à gauche en lisière pour trouver à droite un beau chemin pour Wallenbuch (poste 6 à la chapelle).
  15. Suivez la Rizenbachstrasse jusqu'au Wittebergwald.
  16. Après ~250 m de lisière, pénétrez à droite dans la forêt (ch. balisé) pour arriver au hameau de Wittenberg.
  17. Un petit sentier avec des escaliers vous conduit à la gare de Gümmenen (poste 7).
  18. Descendez par le passage sous voies pour regagner votre parking qui se trouve à votre droite.
  19. Vous arrivez à la grand-route. Prenez le chemin à gauche de celle-ci. Passez à gauche du garage et vous êtes à un jet de pierre du pont couvert.

La région

Communes et fusions

Ulmiz

424 habitants le 01.01.2017

Cormondes (Gurmels)

4 181 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Cormondes
  • Guschelmuth
  • Liebistorf
  • Wallenbuch
  • Grossguschelmuth
  • Kleinguschelmuth
  • Cordast
  • Kleingurmels
  • Grossgurmels
  • Monterschu

La restauration de l’école de Wallenbuch

L’école de Wallenbuch a été construite en 1907. En 2003, elle a été l’objet d’une importante restauration qui a coûté 600 000 francs. Elle a gardé son style d’origine. N’hébergeant plus d’élèves, elle jouera cependant un rôle important dans la vie associative du village.

Les six communes de la paroisse de Cormondes

C’est en 1848 que les communes catholiques composant la paroisse de Cormondes ont été rattachées au Moratois réformé. Les habitants auraient préféré rejoindre les Singinois dont ils se sentaient plus proches par la langue, la confession, la sensibilité politique et la culture. Ces communes au nombre de 6 (en 2000) sont : Cormondes, Cordast, Guschelmuth, Liebistorf, Kleinbösingen et Wallenbuch. L’équilibre confessionnel s’est quelque peu modifié ces dernières années : un tiers des habitants appartiennent (en 2000) à la religion réformée. Pôle économique, culturel et religieux de la région, Cormondes a rang de petit centre dans le district du Lac. Après l’incendie du village, l’église paroissiale de Saint-Germain a été reconstruite en 1605 dans le style gothique tardif sur le site de l’ancien sanctuaire. La nef néogothique date des années 1899-1900. L’église a été complètement restaurée entre 1982 et 1985. La chapelle de Dürenberg est dédiée à la Mère de Dieu. Elle a été érigée sur un cimetière datant de la fin de l’empire romain et du Haut Moyen Age. Un restaurant de Cormondes porte le joli nom de “Zum brennenden Herzen” (“Au Coeur brûlant”). Les deux seuls restaurants de Suisse à porter ce nom mystérieux se trouvent dans le canton de Fribourg, l’un à Cormondes et l’autre à Dirlaret. Avec ses 27 ha, le village de Kleingurmels fut, jusqu’en 2000, la plus petite commune helvétique en superficie.

On se persuade mieux, pour l’ordinaire, par les raisons qu’on a soi-même trouvées, que par celles qui sont venues dans l’esprit des autres.

Blaise Pascal (1623 – 1662)

Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire?

Pablo Picasso (1881 – 1973)