Randonnées pédestres

70. Sâles - Les Sudains

  • Durée: 2h30
  • Longueur: 9.6 km
  • Dénivelé: 175 m
  • Région: La Gruyère
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture à Sâles dans le grand parking situé entre la gare et le restaurant (pt 836).
  2. En route pour Romanens. Traversez les voies de chemin de fer et empruntez le chemin goudronné à gauche.
  3. A la grande ferme de Clos Pationnet (toit pyramidal), ne prenez pas le joli sentier herbeux à gauche, mais restez sur le chemin goudronné qui passe très près de la ferme.
  4. Au milieu du village de Romanens (pt 909, poste 1), montez à gauche dans le quartier de villas. Vous arriverez bientôt au bois de Buchille. Poursuivez sur la droite pour atteindre le chemin entre Estévenens et la ferme des Sudains.
  5. Obliquez à droite et après ~400 m, vous êtes à la ferme des Sudains (pt 935, poste 2).
  6. Au 2ème carrefour (pt 935), continuez vers l'est jusqu'à la forêt des Pueys. Engagez-vous à droite sur le sentier en lisière. Après ~100 m, entrez dans la forêt sur un joli chemin Suivez-le jusqu’à la sortie de la forêt (Les Gurles, centre d’étude sur les marais). Il y a bien à droite du chemin deux très petits sentiers herbeux. N’y allez pas. Ils sont sans issue. Vous êtes près des 2 étangs. Quand il y avait moins de végétation, nous pouvions en faire le tour !
  7. Un beau chemin gravelé (dans sa plus grande partie) vous conduit au centre du village de Maules (carrefour au pt 893, poste 4).
  8. Après ~1,5 km de goudron, vous serez au parking de Sâles.

La région

Communes et fusions

Sâles

1 446 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Sâles
  • Maules
  • Romanens
  • Rueyres-Treyfayes

Lieux-dits

  • Sâles : maison (germanique "sal": maison à une pièce).
  • Maules : meule, pierre de moulin. Jadis, un éperon rocheux, près du village, donnait de la pierre pour moudre le blé.
  • Rueyres : chêne rouvre ou sessile, plus trapu et ramifié que le chêne pédonculé; les glands sont fixés tout près des rameaux.
  • Treyfayes : trois brebis.
  • Les Mosses : terrain humide, marécageux; il semble qu’à l’origine ce soit un lieu moussu.
  • Fromentey : champ de froment.
  • Le Pontet : construction faite de madriers juxtaposés permettant de traverser un endroit marécageux.
  • Le Bugnon : source, spécialement celle surgissant à fleur de terre ou au fond d’un bassin naturel.
  • Les Noutes : endroit marécageux, fondrière.
  • Eterpis : terrain défriché; souvent au pluriel.
  • Le Perrey : ce toponyme désigne soit des terres caillouteuses, soit des sols où la roche affleure.

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

Rivières

Le ruisseau des Roubattes descend des Hauts de Maules (contrefort du Gibloux). Il traverse le hameau de la Roseire à Sâles et va se déverser dans la Neirigue à l’ouest de Sâles.

La Neirigue qui a un cours de 17 km vient du Crêt ( près de la tourbière ). Elle coule entre La Joux et Sâles puis entre Villariaz et Treyfayes. Elle est l’éponyme du petit village situé au nord-ouest de Grangettes. Elle se jette dans la Glâne au sud d’Autigny.

L'église de Sâles

Patron: saint Etienne, martyr. Au 12ème siècle déjà devait exister à Sâles une chapelle due aux religieux du Saint-Bernard. Elle fut remplacée par une église dont on parlait déjà en 1453. Au 16ème siècle, la paroisse construisit une nouvelle église qui fit place, en 1640, à l’église actuelle. Tout le monde la trouvait fort belle. Les fenêtres de la partie supérieure de la nef étaient de style gothique flamboyant. L’atelier des Reyff à Fribourg avait réalisé le maître-autel. Les tableaux des deux autels latéraux (une Vierge du Rosaire et un saint Antoine abbé) sont signés Deschwanden. L’église de Sâles a été en partie reconstruite dans les années 1950 sous la direction de M. M. Waeber, architecte à Bulle. Il s’agissait de conserver le clocher. Le choeur a également été maintenu. La nef a été démolie pour faire place à une autre plus large.

A Sâles, la scierie devient salle communale

A la fin septembre 2011, les habitants de la commune de Sâles ont inauguré une nouvelle salle communale. Moyennant un investissement de 400 000 francs, la commune a en effet transformé une ancienne scierie. Equipé d’une cuisine et de sanitaires, le local peut accueillir 100 personnes.

Groupe E a inauguré son centre

Le 22 novembre 2012, Groupe E a inauguré à Sâles son nouveau centre d’exploitation sud. Ce bâtiment Minergie occupe une soixantaine de collaborateurs qui travaillaient jusqu’au 21 septembre sur cinq sites : Romont, Châtel-St-Denis, Vaulruz, Vuadens et Château-d’Oex en partie. Baptisée CentreExSud, la construction a coûté 9 millions de francs. 365 mètres carrés de panneaux photovoltaïques produisent annuellement plus de 50 000 kWh. Groupe E, dans son ensemble, emploie 400 collaborateurs.

Le site des Gurles à Maules (à cheval sur les communes de Riaz, Marsens et Sâles)

Jusqu'en 1978, on exploitait la tourbière des Gurles. Puis, l'armée y pratiqua des exercices de tirs jusqu'en 1991. Depuis 1992, le site des Gurles est classé comme bas marais d'importance nationale, et dès 1994, comme haut marais (trourbière). Depuis 2001, c'est un site de reproduction d'importance nationale pour les batraciens. En 1999, le canton de Fribourg a acheté à l'armée les terrains et les deux cabanes qui s'y trouvaient. En 2007, l'une d'elles a été affectée à l'éducation à l'environnement. Les Gurles sont au service des enseignants et des scientifiques. La cabane sert de salle de cours et de dépôt de matériel didactique. Les enseignants y trouvent toutes sortes d'idées et de supports pédagogiques. Des microscopes et d'autres outils sont à leur disposition. La Haute Ecole pédagogique de Fribourg (HEP) a mis sur pied un concept pédagogique pour optimiser l'utilisation de ce centre.

Et, rose, elle a vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin.

François de Malherbe

Garde-toi, tant que tu vivras, de juger des gens sur la mine.

Jean de La Fontaine