Randonnées pédestres

89. Dirlaret - Chevrilles

  • Durée: 2h45
  • Longueur: 10 km
  • Dénivelé: 270 m
  • Région: La Singine
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking proche de l'église et du restaurant, à gauche en arrivant de Fribourg.
  2. Descendez et traversez la grand-route. Un petit escalier puis le chemin vous conduisent en direction de la grotte et vers Chevrilles. A la 1ère bifurcation, restez à droite. A la 2ème, obliquez à gauche. A la suivante (poste 1 au pt 864), montez à droite vers l'orée nord du petit bois.
  3. Suivez toute la lisière jusqu'au pt 846 (poste 2).
  4. A Trossland, ~50 m avant une maison, descendez à gauche, direction Chevrilles. Passez devant l'église (poste 3 au pt 761).
  5. A ~300 m après l'église, montez à droite pour arriver au pt 766 (poste 4 à la bifurcation).
  6. Poursuivez à gauche vers la lisière d'une petite forêt. Passez à Präderwan et Im Boden.
  7. Au carrefour avant Hermisberg (poste 5), montez à droite. Le chemin passe ensuite à Röschiwil. Il devient creux et recouvert d'une voûte de verdure pour arriver à la chapelle de Kuhweid (poste 6, pt 804).
  8. Continuez vers le nord en passant devant la grande ferme malgré l'indicateur "Privat".
  9. Traversez la route St-Ours – Dirlaret et descendez au carrefour du pt 777 (poste 7) à Struss.
  10. Dirigez-vous d'abord vers le sud puis vers l'est pour parvenir à Baletswil (poste 8 au carrefour du pt 811).
  11. Il vous reste à monter à droite vers la forêt et à la traverser.
  12. Il vaut vraiment la peine de monter à droite à Fofenhubel (poste 9 au pt 916.8). C'est un belvédère. La vue y est splendide.
  13. Descendez à Dirlaret à droite des villas (indicateur jaune).

Remarque

Peu après le départ, vous pouvez contourner le Farnerawald par la gauche et voir ainsi la grotte. Compter 15 minutes de plus.

La région

Communes et fusions

Dirlaret

1079 habitants le 31.12.08

Chevrilles

1389 habitants le 31.12.08

Rivières

L'Aergera a plusieurs sources sur le flanc est de la Berra et du Cousimbert. Elle coule d'abord dans le Plasselbschlund. Elle passe à l'ouest de Plasselb puis entre St-Sylvestre et Chevrilles. Au nord-est de Praroman, elle reçoit la Nesslera qui a de nombreuses sources dans la région du Burgerwald. A partir de ce confluent, les deux cours d'eau réunis forment la Gérine qui se jette dans la Sarine près de Châtillon-sur-Glâne.

Le Gottéron (Galtera, Galternbach) prend sa source à la Guglera au sud de Dirlaret. Il coule entre Dirlaret et Alterswil puis passe à St-Ours. Près de Tavel, il reçoit le Tasbergbach qui vient également de la région de Dirlaret. Il s'enfonce ensuite dans les fameuses gorges qui portent son nom avant de se jeter dans la Sarine à Fribourg.

Un atelier qui travaille la paille à Dirlaret

La coopérative de l'Atelier de la paille de la Haute-Singine a été fondé en 1988. Quatre dames y travaillent à temps partiel et confectionnent principalement les chapeaux de paille pour costumes folkloriques de toutes les régions de Suisse. Elles fabriquent également des sets de table et diverses articles-cadeaux en paille. Les groupes peuvent,sur rendez-vous, visiter cet atelier le lundi et le jeudi.

La Gouglera fait peau neuve

En l'an 2000, l'Institut de la Gouglera à Chevrilles a investi 5 millions de francs dans la réfection de ses murs.Propriété des Soeurs d'Ingenbohl (SZ), la première construction a vu le jour en 1862. Elle avait été remplacée par un nouvel édifice en 1969. L'école compte actuellement une centaine de jeunes filles âgées de 13 à 17 ans. Quatre-vingts élèves sont internes et 20 externes. La Gouglera dispense les cours du programme des trois années du Cycle d'orientation. Les élèves ont aussi la possibilité d'accomplir une dixième année de scolarité en langue allemande pour les Romandes et en français pour les Alémaniques.

La Gouglera ferme ses portes

En 2007, le célèbre internat bilingue fermera ses portes. Les jeunes filles qui le fréquentent actuellement pourront toutefois y achever leur formation scolaire, grâce à une cessation d'activité échelonnée. Les Sœurs d'Ingenbohl ne sont plus assez nombreuses ni assez jeunes pour assurer la relève du corps enseignant. D'autre part, la rentabilité de l'établissement n'est plus assurée. Le couvent d'Ingenbohl doit injecter chaque année quelque 400 000 francs pour le bon fonctionnement de l'école. Les locaux pourraient peut-être accueillir un jour le CO de Planfayon, à l'étroit dans ses murs.

Le nouveau centre de La Gouglera

En 2007, Beat Fasnacht a racheté les immeubles qui abritaient l'internat pour jeunes filles de l'Institut Saint-Joseph, en vue d'ouvrir un centre de formation pour l'entrée dans la vie professionnelle. En 2009, ce centre héberge une trentaine d'adolescents venus de la partie germanophone du canton de Fribourg. Ces jeunes qui se heurtent à des difficultés dans leur quête d'une place de travail peuvent y apprendre une quarantaine de métiers. Quelques participants suivent le programme "Adiposité", réservé aux jeunes obèses. M. Fasnacht possède plusieurs sociétés. Il les a rapatriées à la Gouglera où elles louent une partie de l'édifice. Le Service public de l'emploi (SPE) a mandaté le centre pour organiser le Semestre de motivation (SeMo). Des personnes retraitées vivent également à La Gouglera où leurs compétences peuvent être mises au service de la communauté.L'institution possède également à La Gouglera une ferme qui compte 130 vaches. Les résidents profitent d'un cadre idyllique, de la forêt, du jardin, du grand air et des places de sport. Monsieur Fasnacht a créé un centre qui repose sur les valeurs bibliques et chrétiennes. Il estime qu'il faut mettre, non pas le capital, mais l'homme au centre des préoccupations économiques. Quarante-cinq collaborateurs travaillent au centre de La Gouglera.

La seule vraie tristesse est dans l'absence de désir.

C.-F. Ramuz (1878 – 1947)

La sagesse humaine apprend beaucoup, si elle apprend à se taire.

Bossuet (1627 – 1704)