Randonnées pédestres

91. Tavel - Ried - Lustorf

  • Durée: 2h30
  • Longueur: 10 km
  • Dénivelé: 119 m
  • Région: La Singine
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking proche de l'église de Tavel.
  2. Marchez plus d'un km sur le trottoir bordant la route de Schwarzenburg avant de monter à gauche vers Rohr (poste 1 au carrefour du pt 661). A Rohr, suivez le chemin balisé pour Schmitten, sans y aller.
  3. Après Rohr, allez à gauche sur le beau sentier herbeux qui vous conduit à Wiler (poste 2).
  4. Le prochain hameau est Vetterwil (poste 3). Ne vous dirigez pas vers Schmitten mais prenez le chemin de gauche vers Ried et Guin. A Ried, traversez la route de 1ère classe Mariahilf – Schmitten (poste 4) pour atteindre Lustorf (poste 5).
  5. Après Lustorf, allez à gauche vers Guin et non pas vers Heitiwil.
  6. Un beau chemin goudronné vous emmène au grand carrefour de Zelgli (poste 6).Il est temps de retourner à Tavel. Le chemin est balisé.
  7. Après ~1 km, traversez une 2ème fois la route de 1ère classe Mariahilf – Schmitten (poste 7).
  8. Vous êtes à Angstorf (hameau pittoresque). Dans un quart d'heure, vous êtes à Eichmatta (poste 8), le dernier hameau avant de retrouver le parking de Tavel.

Remarque

Si vous souhaitez aller jusqu'à Guin (45 minutes en plus), à Lustorf, prenez le chemin balisé pour Heitiwil, puis traversez le Brugeraholz. Le retour à Tavel passera par Zelgli (poste 6).

La région

Communes et fusions

Tavel

2691 habitants le 31.12.08

Guin

7174 habitants le 31.12.08

Schmitten

3629 habitants le 31.12.08

Remarque

Guin et Schmitten se sont séparées en 1922 et forment deux communes depuis cette date.

Rivières

Le Tafersbach (Taverna) naît près d'Obermonten entre St-Antoine et Alterswil. Il passe à l'ouest de St-Antoine puis à l'est de Schmitten et de Wünnewil. A Flamatt, il se jette dans la Singine. Le Tafersbach a une deuxième source située entre Tavel et Bäriswil.

Le Gottéron (Galtera, Galternbach) prend sa source à la Guglera au sud de Dirlaret. Il coule entre Dirlaret et Alterswil puis passe à St-Ours. Près de Tavel, il reçoit le Tasbergbach qui vient également de la région de Dirlaret. Il s'enfonce ensuite dans les fameuses gorges qui portent son nom avant de se jeter dans la Sarine à Fribourg.

Le musée singinois de Tavel (ancienne école construite en 1780)

Le musée singinois a fêté son vingt-cinquième anniversaire en l'an 2001. Plus de 10 000 personnes le visitent chaque année. L'exposition des crèches régulièrement mise sur pied durant les fêtes de Noël fidélise les visiteurs et attire un public qui vient de bien au-delà de la région.

Le nouvel hôpital de la Singine

Le nouvel hôpital de la Singine à Tavel a ouvert ses portes en août 2000. Il a coûté 40,5 millions de francs. Il peut héberger 67 malades et compte trois salles d'opération, deux locaux de radiologie et une clinique pour les soins ambulatoires. Quinze médecins travaillent sur le site et l'hôpital offre 145 postes de travail à plein-temps.

Riedo Clima à Guin

En 1962, Arnold Riedo créait une entreprise active dans le chauffage, la climatisation et le sanitaire. Au départ, elle ne comptait qu'une demi-douzaine d'employés. Quelques années plus tard, M. Riedo crée successivement des succursales à Avenches, Flamatt, Berne, Fribourg et Bulle. Organisé en holding depuis 1996, le groupe est devenu un poids lourd du chaud-froid dans le canton de Fribourg. En 2002, Urban Riedo, le fils d'Arnold, reprend le flambeau. Riedo Clima emploie aujourd'hui 200 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 35 millions de francs.

L'entreprise Sika à Guin

L'usine Sika à Guin a été créée en 1968. Dès sa fondation, elle produit des éléments d'isolation, des crépis de façade et des poudres et mortier pour la construction. A partir des années 70, elle se lance aussi dans la production de membranes et de joints d'étanchéité en thermoplaste (PVC et polyéthylène sulfoné). Sika Norm fait à la fin 1996 une « jointventure » (alliance) avec Hüls-Troisdorf, une entreprise allemande, située près de Cologne. L'entreprise créée lors de cette jointventure est baptisée Sika Trocal. L'entreprise de Guin emploie actuellement (en 2000) 150 personnes.

Element AG à Tavel

Basée à Tavel où l'usine a été construite en 1956, l'entreprise Element AG (préfabrication d'éléments en béton) possède un second site en Argovie. Ensemble, les deux sites emploient 250 collaborateurs, dont 130 à Tavel. Les domaines d'activité d'Element AG sont vastes : ouvrages d'art, tunnels, habitat, bâtiments administratifs, industrie et artisanat, murs de soutènement ou murs antibruit. La société a participé à la construction des stades St-Jacques, de La Praille, du Wankdorf, etc.

Golden Games s'installe à Guin

Le groupe Golden Games veut se faire une place en Suisse Romande en rachetant à Escor (Guin) son secteur automates. La société reprend non seulement la clientèle, mais également 41 des 62 employés licenciés en juillet 2005 par Escor. L'entreprise saint-galloise continuera d'exploiter les machines à sous installées dans les 800 établissements clients d'Escor. Elle louera une partie des locaux d'Escor à Guin. Basée à Pfäffikon dans le canton de Schwytz, Golden Games développe et produit des machines à sous pour les casinos, les resturants et les salons de jeux. L'entreprise occupe une centaine de personnes auxquelles il faut désormais ajouter les 41 employés d'Escor (dont 15 à Guin). Pour réussir là où Escor a échoué, Golden Games a une arme. Elle s'appelle Spoutnik. Cette nouvelle machine à sous va remplacer tous les automates d'Escor dans les cafés et restaurants. S'il nécessite un brin d'adresse, Spoutnik est accessible à tous les joueurs. De son côté, Escor souhaite poursuivre son activité auprès des casinos.

Et je m'en vais

Au vent mauvais

Qui m'emporte

De çà, de là

Pareil à la

Feuille morte.

Paul Verlaine (1844 – 1896)

Il n'entend pas ce qu'on lui dit, à force d'écouter ce qu'il va dire.

Henri de Régnier (1864 – 1936)