Randonnées pédestres

95. Liebistorf – Salvenach

  • Durée: 2h45
  • Longueur: 10 km
  • Dénivelé: 165 m
  • Région: Le Lac
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking du restaurant de Liebistorf, à droite après la chapelle, si vous venez de Cormondes.
  2. Suivez le trottoir en direction de Cormondes sur ~250 m puis obliquez à droite sur le chemin de Jeuss.
  3. Allez jusqu'à la dernière maison de Liebistrof située à droite du chemin, près de la lisière de la forêt de Galm.
  4. ~150 m après cette maison, un panneau vous présente le Galmwald (partie sud).
  5. Empruntez le sentier qui part du panneau et qui suit plus ou moins la lisière vers le sud-ouest.
  6. Allez jusqu'au bout de la forêt où vous rejoignez le chemin balisé du TP. Montez à droite.
  7. Vous parvenez à l'angle supérieur de la forêt (pt 569, poste 2).
  8. Cheminez encore sur une centaine de mètres vers le nord-ouest jusqu'à la haie.
  9. Juste avant la haie, descendez à gauche sur un sentier herbeux qui vous conduit à Jeuss.
  10. A l'entrée du village, faites 50 m vers la gauche pour traverser le cimetière.
  11. Approchez-vous, vers la droite, du centre du village.
  12. Prenez à gauche la route pour Cressier jusqu'au pt 538 (poste 3).
  13. A ce carrefour, continuez sur la droite (ch. agricole).
  14. Lorsque vous arriverez à ~300 m de la route Cormondes – Morat que vous voyez devant vous, montez à droite vers Salvenach (ch. agricole).
  15. Traversez une partie du village (poste 4 au carrefour du pt 558) pour admirer les belles fermes lacoises. Vous êtes à l’ancienne école (maison en bois avec clocheton).
  16. Juste avant cette vieille bâtisse, montez à droite et obliquez une fois encore à droite après ~250 m. Vous arriverez ainsi à Chrummen.
  17. Suivez maintenant le chemin pédestre balisé pour Galmguet puis Liebistorf.
  18. Arrêtez-vous au home de Galmguet (mignon petit zoo).
  19. A la sortie du hameau, faites un petit crochet à gauche pour aller voir la cabane forestière du Galmwald. Revenez en arrière et dirigez-vous sur le chemin qui va vers le nord pour aller admirer (à 200 m, à gauche) un chêne exceptionnel (300 ans, 44 m de haut, blessé par la foudre, du nom de Eichenätti).
  20. Prenez le chemin balisé en lisière et rentrez à Liebistrof. Pour le dessert, un beau chemin creux vous fera sortir de cette splendide forêt.

Ref. carte: Morat 1 : 25 000

La région

Communes et fusions

Cormondes (Gurmels)

4 181 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Cormondes
  • Guschelmuth
  • Liebistorf
  • Wallenbuch
  • Grossguschelmuth
  • Kleinguschelmuth
  • Cordast
  • Kleingurmels
  • Grossgurmels
  • Monterschu
Morat

8 168 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Morat
  • Burg
  • Altavilla
  • Büchslen
  • Courlevon
  • Coussiberlé
  • Jeuss
  • Lurtigen
  • Salvenach

Rivières

La Bibera prend sa source près de Courtepin. Elle coule entre Cressier et Gurmels. Elle passe à Liebistorf puis à Ulmiz. Près de Gempenach et Agriswil, elle fait limite entre Berne et Fribourg. Depuis Chiètres, elle devient le Biberakanal qui traverse la plaine des Grands Marais et va se jeter dans le Grand Canal à Bellechasse.

Découvertes archéologiques

Liebistorf. Haut Moyen Age (400 – 800).

Des tombes sans mobilier funéraire ont été mises au jour dans des ruines romaines à Liebistorf/Muret.

Le Galmwald

Le Galmwald est une immense de forêt de 260 ha entourée par les villages de Salvenach, Jeuss, Liebistorf, Ulmiz et Lurtigen, dans le district du Lac. Ce territoire n’appartient à aucune commune mais à l’Etat de Fribourg qui le gère. Il a des armoiries, comme une commune. C’est la seule commune de Suisse à ne compter que de la forêt et pas un seul habitant. L’ingénieur forestier revêt la fonction de syndic. C’était un bailliage commun aux cantons de Berne et de Fribourg. En 1803, il fut attribué au canton de Fribourg qui en détacha plus tard une partie en faveur des communes voisines, contre abandon de toutes leurs prétentions et droits sur le reste.Traversé de part en part par un chemin carrossable et quadrillé de pistes secondaires, le Galm est le domaine du chêne et du hêtre.

Un minizoo au home de Jeuss

A la tête du home médicalisé depuis 2001, Pierre Aufranc fait partager aux personnes âgées sa passion pour les animaux. Des kangourous, des émeus, des alpagas et même des marcassins peuplent ce minizoo. Tout ce petit monde occupe une surface de 4000 mètres carrés. Une terrasse a été aménagée pour permettre aux personnes âgées de contempler tous ces animaux. M. Aufranc serait heureux que les promeneurs s’arrêtent au home et créent ainsi des contacts avec les résidants du home.

La Bibera domptée

Les sautes d’humeur de la Bibera dans le Haut-Lac sont désormais (dès 2001) sous contrôle. La maîtrise des crues du ruisseau entre Courtaman et Liebistorf a demandé quatorze ans d’études et de travaux. L’investissement s’est élevé à 8,4 millions de francs. Jeuss a construit une station de pompage qui dessert plusieurs villages de la région. Le lit de la Bibera a été réaménagé sur les 6,5 km qui traversent les marais de Cressier et de Cormondes. Le fond a été élagué et empierré, les berges stabilisées avec une arborisation ombrageante sur la rive sud ; cinq zones de dessablerment ont été creusées. Un biotope a été créé à Guschelmuth. Il faudra entretenir régulièrement le cours d’eau. La végétation doit être périodiquement élaguée et les dessableurs vidés de leurs sédiments. Ces tâches ont été confiées à quelques agriculteurs.

Apprendre par cœur ; ce mot me plaît. Il n’y a guère en effet que le cœur qui retienne bien, et qui retienne vite.

Marie-Jean Hérault de Séchelles (1759 – 1794)

L’on n’estime guère dans les autres que les qualités que l’on croit posséder soi-même.

Félicité Robert de Lamennais (1782 – 1854)