Randonnées pédestres

99. Galmiz - Le Chablais - Sugiez

  • Durée: 2h45
  • Longueur: 11.8 km
  • Dénivelé: 17 m
  • Région: Le Lac
Télécharger la version GPS
Description

Postes

Carte

Description

  1. Garez votre voiture dans le parking de l'école de Galmiz. L'école (clocheton) se trouve au milieu du village, à mi-chemin entre la route principale et la ligne de chemin de fer (gare).
  2. Dirigez-vous vers la gare située à ~200 m de l'école, direction ouest.
  3. Traversez la ligne de chemin de fer au nord de la gare et suivez vers le sud-ouest le chemin goudronné parallèle à la ligne.
  4. Vous arrivez ainsi au grand carrefour (poste 1) entre Galmiz et Montilier. Traversez-le très prudemment.
  5. Empruntez le trottoir vers Montilier. Vous passez devant le bowling et la grande halle de sport et d'expositions pour parvenir au poste 2 (passage à niveau).
  6. Poursuivez jusqu'au giratoire dans le secteur de Dorfmatt. ~50 m après le rond-point, obliquez à droite (indicateur jaune du tourisme pédestre).
  7. Suivez ce balisage officiel jusqu'à Sugiez, à travers le Chablais (magnifique biotope, poste 3 à la hauteur du Centre de la protection civile, au bord du canal de la Broye).
  8. Dirigez-vous à droite vers la gare de Sugiez. Au restaurant de la Gare, tournez à droite vers le grand giratoire.
  9. Juste après le rond-point, allez à gauche vers Bellechasse (poste 5 au prochain carrefour).
  10. Comme il est interdit (panneau) de se rapprocher du pénitencier, partez à droite.
  11. Ce chemin vous conduit au foyer La Sapinière (Tannenhof).
  12. Allez jusqu'au Galmizkanal (poste 6 au carrefour).
  13. Obliquez à droite et marchez le long du canal (poste 7 au pt 433).
  14. A cet endroit, poursuivez à droite vers Galmiz (la gare puis l'école).

La région

Communes et fusions

Galmiz

672 habitants le 01.01.2017

Montilier

953 habitants le 01.01.2017

Mont-Vully

3 556 habitants le 01.01.2017

Communes ayant fusionné :

  • Bas-Vully
  • Haut-Vully

Lieux-dits

  • Le Chablais : tête de lac (caput)
  • Sugiez : du nom de personne latin “Solidius”
  • Galmiz (Charmey) : terrain peu productif

Bossard & Chavan, Nos Lieux-dits, Cabédita

Rivières

Le Galmizkanal est une rivière canalisée qui vient de Galmiz. Elle traverse la plaine des Grands Marais. Elle se jette dans le Biberekanal à Bellechasse.

La Bibera prend sa source près de Kleinguschelmuth. Elle passe à Cormondes, Liebistorf, Ulmiz et Chiètres. A partir de cette localité, elle est canalisée jusqu'à Bellechasse où elle se déverse dans le Grand Canal.

Le Grand Canal vient de Fräschels. Il va grossir le canal de la Broye à 1 km au nord-ouest de Sugiez.

La restauration de l'église de Bellechasse

L'église du pénitencier a été restaurée en 2003-2004. La fresque du chœur a retrouvé toute sa fraîcheur et les murs ont été repeints. Le nouvel orgue a été réalisé par la manufacture Ayer de Vauderens.

L'inauguration du centre d'instruction de la protection civile

Le nouveau centre de la protection civile de Sugiez a été inauguré en juillet 2002. Les moyens mis à disposition dans le centre devraient permettre d'améliorer l'accueil et les méthodes d'enseignement. La nouvelle construction dispose d'une lumineuse aula de 200 places et de plusieurs chambres offrant une capacité totale de 60 lits. Le coût total du projet se monte à 3,67 millions de francs. Les frais sont répartis entre le canton et la Confédération. Cette dernière prend en charge le 70% des coûts.

Le plus grand bowling de Suisse a été inauguré à Montilier

Montilier s'est rapidement avéré être l'emplacement idéal pour la société Bowling Schwitzerland SA. Une sortie de l'autoroute A1 se trouve à quelques centaines de mètres et le terrain est suffisamment grand pour créer de nombreuses places de parc. Montilier se situe à moins d'une demi-heure de voiture de trois grandes villes : Berne, Neuchâtel et Fribourg. L'aire de jeux avoisine les 2500 mètres carrés dont la majeure partie sera occupée par les 24 pistes de bowling. Environ 5000 parties devraient être jouées chaque semaine. Le bowling sera entièrement automatisé. La société promotrice, Bowling Schwitzerland SA, a dû réunir plus de 5 millions de francs pour réaliser ce projet.

Découvertes archéologiques

Sugiez, Epoque néolithique (4 000 - 2 000)

Civilisation de Cortaillod (région des trois lacs). Du matériel typique de la civilisation de Cortaillod a été trouvé au siècle passé à Sugiez.

Sugiez, Age du bronze (2 000 - 800)

Lors de la 2ème correction des eaux du Jura, on a découvert, non loin de Sugiez, une belle épée en bronze du type Rixheim. Un centre important de fabrication d'objets en bronze se trouvait à Sugiez.

Sugiez, Epoque de la Tène (500 - 0)

L'ingénieur Ritter a découvert à Sugiez, lors de l'excavation de la Broye, un récipient laténien en tôle de bronze.

Montilier, Epoque néolithique (4000 – 2000)

A Montilier, on a trouvé une pendeloque en cuivre en forme de croissant à enroulements terminaux.

Montilier, Age du bronze (2000 – 800)

Un centre important de fabrication d'objets en bronze se trouvait à Montilier.

Galmiz, Epoque gallo-romaine (0 – 400)

Au Gassenfeld à Galmiz, un établissement romain a été fouillé partiellement. On a trouvé un grand nombre de petits fragments de fresques. La céramique recueillie date des 1er et 2ème siècles après J.-C.

Galmiz, Haut Moyen Age (400 – 800)

Dans les ruines de la villa romaine du Gassenfeld à Galmiz, 18 tombes ont été mises au jour. La plupart des morts étaient orientés vers l'est. Ils étaient sans aucun objet. Un seul portait une agrafe en bronze en forme de double crochet, typique du 6ème siècle après J.-C.

Le pénitencier de Bellechasse

Le pénitencier de Bellechasse existe depuis 1898. Il englobe 87 immeubles dont 9 chalets en Veveyse. La superficie totale compte 735 ha, dont 442 en plaine et 293 en montagne. C'est le deuxième plus grand domaine de Suisse. En 2005, 160 détenus y vivent, dont 23 % de Suisses. 62 nationalités s'y côtoient. Les “résidants” reçoivent un pécule de 17 francs par jour. Chaque détenu peut avoir la télévision dans sa cellule à condition d'y consacrer un jour et demi de travail par mois. Cent employés, dont 70 gardiens, travaillent au pénitencier de Bellechasse.

De nouvelles cellules pour Bellechasse

A la fin août 2010, 40 nouvelles cellules ont été inaugurées à Bellechasse. Le nouveau bâtiment qui les abrite a coûté 20,8 millions, dont 65 % à la charge de l'Etat de Fribourg. Ces cellules qui ressemblent à des petites chambres d'hôtel sont destinées aux détenus en exécution anticipée de peine. L'édifice comprend par ailleurs huit cellules dites “fortes” pour les détenus difficiles ou souffrant de problèmes psychiques. Outre les cellules, l'édifice abrite deux ateliers et une salle de sport.

Un nouveau biotope à Bellechasse

Le biotope Hinterem Horn, dans le Grand Marais, a été inauguré en juin 2011. Situé sur le territoire de la commune de Galmiz, il s'étend sur plus de 17 ha (24 terrains de foot). Il comprend des zones inondables, des prairies sèches, des haies et buissons, ainsi qu'un grand étang de 4000 mètres carrés. Il pourra accueillir 150 espèces d'oiseaux. Des vaches écossaises (Highland) brouteront l'herbe des prairies sèches. Les détenus qui le souhaitent pourront devenir les jardiniers du biotope. Le coût des travaux n'a pas excédé les 800 000 francs devisés. La Confédération et le canton ont payé à part égale la moitié de la somme. Le Fonds suisse pour le paysage et des sponsors se sont acquittés du solde.

Une centrale à biogaz inaugurée à Bellechasse

Le 13 septembre 2012, une centrale à biogaz a été inaugurée à Bellechasse. Grâce à leur très vaste domaine (700 ha, le deuxième plus grand domaine de Suisse, le premier en ce qui concerne le bétail),les établissements pénitenciaires possèdent en quantité la matière première indispensable : le lisier. 800 porcs, 200 vaches, 100 génisses, 200 veaux, 300 dindes, 300 poules, 300 moutons et 60 chevaux : voilà le cheptel de Bellechasse. Le pénitencier possède un réseau souterrain de canalisations long de plusieurs km, fonctionnant par pompage, et permettant de transporter les excréments produits par tous ces animaux. Le biogaz agricole peut se générer à l'infini. Les excréments sont stockés dans un digesteur dans lequel on rajoute des enzymes. Cela produit du gaz, principalement du méthane. Le gaz est brûlé et l'énergie qui en résulte fait fonctionner un générateur qui produit de l'électricité réinjectée dans le réseau du Groupe E. La quantité d'électricité produite par an correspond à la consommation de 250 ménages. La chaleur créée par le processus de transformation peut servir à chauffer les bâtiments. Le lisier qui a produit le gaz peut être réutilisé comme engrais. Ce projet a coûté 3,5 millions de francs.

Les tragédies des autres sont toujours d'une banalité désespérante.

Oscar Wilde (1854 – 1900)

C'était, dans la nuit brune,

Sur le clocher bruni,

La lune,

Comme un point sur un i.

Alfred de Musset (1810 – 1857)